Macron ne regrette pas d'avoir prononcé le mot "fainéants"

Macron ne regrette pas d'avoir prononcé le mot "fainéants"

Le président Emmanuel Macron à Athènes le 8 septembre 2017

A lire aussi

AFP, publié le lundi 11 septembre 2017 à 11h07

Emmanuel Macron a déclaré lundi à Toulouse qu'il ne regrettait "absolument pas" d'avoir évoqué vendredi à Athènes des "fainéants" s'opposant à sa politique de réformes, malgré la polémique que ce mot a déclenchée.

À un journaliste qui lui demandait s'il regrettait sa formule, le président de la République a répondu: "Absolument pas."

"Je ne l'ai pas fait avec l'esprit de polémique", a-t-il ajouté en marge de la visite d'un centre d'hébergement, au cours d'un déplacement à Toulouse consacré à la politique du logement.

"Les gens ont tort de déformer pour créer de fausses polémiques", a-t-il considéré.

"On ne peut pas faire avancer notre pays si on ne dit pas les choses en vérité. Mais il faut écouter complètement les discours avec beaucoup de calme, avec beaucoup d'apaisement", a poursuivi M. Macron.

"Mon discours était très clair", a-t-il affirmé, en précisant que, avec le mot "fainéant", il avait dénoncé "celles et ceux qui pensent qu'on ne doit pas bouger en Europe et en France".

M. Macron avait déclaré vendredi à Athènes: "Je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes."

Ces propos, sans évoquer de cibles spécifiques, ont depuis suscité de vives réactions, notamment à gauche, alors que la CGT appelle à la mobilisation mardi contre la loi travail.

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, avait affirmé dimanche que M. Macron avait dénoncé "la posture de la fainéantise" de "ceux qui n'ont pas eu le courage de faire les réformes nécessaires".

 
606 commentaires - Macron ne regrette pas d'avoir prononcé le mot "fainéants"
  • Comme toujours la vérité blesse et fait donc réagir ceux qui se reconnaissent dans ces propos

  • fallait pas voter pour
    mais maintenant que c'est fait
    contrairement aux prédécesseurs il assume et ne renie pas ses paroles par des
    "j'avais pas voulu dire ça, on a mal interprété .et ..gna gna gna .."

  • vous l'avez voulu vous l'avez!!!!!

    Exact ! Ils n'ont plus à le critiquer aujourd'hui. Les 51 % des inscrits qui ne se sont pas déplacés ont eu tort !

    je ne l'ai pas voulu, car j'avais bien lu son programme et ses projets, et je l'ai, pourtant

    Macron est si sûr de lui qu'il ne regrette jamais ce qu'il dit ni ce qu'il fait, ce sont les autres qui ont tort, ou qui sont fainéants, nantis (dès 1400€ mensuels), ou intellectuellement trop faibles pour raisonner sainement
    il a été conseiller de Hollande, et pourtant beaucoup sont allés vers lui tant sa pub a bien été faite

  • avatar
    zincorrect  (privé) -

    Macron songe-t-il à Philippe Martinez et à ses permanents syndicaux ?

  • Que ce monsieur commence par respecter ses employeurs ( à savoir le peuple Français dont une minorité lui a donné mandat). C'est vrais qu'il y a comme partout un pourcentage de fainéant etc....mais il doit prendre conscience que l'insulte n'est pas constructive surtout venant de quelqu'un qui est à la tête de la France et à fortiori lorsqu'il parle à l'étranger.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]