Une centaine de militants claquent la porte de La République en Marche

Une centaine de militants claquent la porte de La République en Marche
A lire aussi

LesEchos, publié le mercredi 15 novembre 2017 à 12h13

A la veille du congrès de La République en Marche organisé à Lyon, ils décident de claquer la porte. Une centaine de membres du mouvement LREM - militants et élus - ont annoncé ce mardi leur départ. Dans une tribune publiée sur le site internet de France Info, ils dénoncent un manque de démocratie dans les instances du groupe politique créé en 2016 par Emmannuel Macron.

Parmi les élus démissionnaires, figurent notamment Tiphaine Beaulieu, présidente de la confédération des Marcheurs de la République, et Emmanuel Drouin, élu municipal de Segré (Maine-et-Loire).

La première fait cependant l'objet d'une procédure d'exclusion du mouvement suite à l'organisation, au mois de juin, d'une manifestation avec le Front national et Debout la France, contre les candidatures LREM…

Lire la suite sur LesEchos

 
26 commentaires - Une centaine de militants claquent la porte de La République en Marche
  • On va finir par le savoir ! Depuis trois jours, on l'a au moins lu 20 fois. Sur plusieurs centaines de milliers d'adhérents, le trou n'est pas bien grand !

  • Il vaut mieux qu'ils partent maintenant, il n'y a pas de place pour les frondeurs. 100 perdus, mille retrouvés.
    Heureusement, les constructifs positifs sont présents.

  • Une centaine de frondeurs doivent quitter le navire et laisser la place aux constructifs .
    Ne pas oublier que Les frondeurs du PS ont poussé le parti à sa perte

  • dehors vous ne penser qu a votre ambition nous somme en marche pour faire avancer notre pays et l avenir pour nos enfants.

  • Ils auront mis le temps avant d'ouvrir les yeux. L'apolitisme du président n'était que poudre aux yeux. (il ne vous a pas échappé que plus de 50 % des électeurs LR sont satisfaits, le reste, les "durs", vont aller vers Wauquiez). La droite "modérée" macronnienne a les rênes en main, bien amenée au pouvoir par 5 ans de pseudo-gauche sauce Hollandaise. Ne lui reste plus qu'à virer d'autres pauvres mannequins bernés pas conformes aux normes, et absorber centristes et autres juppéistes, bertrandistes ou pécressiens pour que le tableau soit complet.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]