Loïck Roche : «Avec la réforme de l'apprentissage, des grandes écoles pourraient disparaître»

Loïck Roche : «Avec la réforme de l'apprentissage, des grandes écoles pourraient disparaître»
A lire aussi

LesEchos, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 17h28

Les grandes écoles redoutent que la réforme de l'apprentissage ne se traduise par la suppression d'une partie des fonds qui leur sont versés, au titre de la partie « hors quota » de la taxe d'apprentissage. Ce serait « une faute politique », estime Loïck Roche.

Quelles conséquences auraient la suppression du versement du « hors quota », pour les écoles ?

Cette part est essentielle pour la pérennisation des écoles de management. Car, d'ici trois à quatre ans, ces dernières ne toucheront plus d'argent public ni de subventions de qui que ce soit - villes, départements, régions, chambres de commerce, etc. Autrement dit, on ne pourra s'en sortir qu'avec les frais de scolarité et les actions faites avec les entreprises - les chaires, la formation continue, les fondations… et…

Lire la suite sur LesEchos

 
5 commentaires - Loïck Roche : «Avec la réforme de l'apprentissage, des grandes écoles pourraient disparaître»
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]