Les pro-Fillon gardent le cap, même sans Fillon

Les pro-Fillon gardent le cap, même sans Fillon

François Fillon en campagne, le 17 avril 2017 à Nice

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 25 juin 2017 à 12h25

Malgré la déroute de leur candidat à la présidentielle, les proches de François Fillon veulent poursuivre leurs efforts. Ils se réuniront en assemblée générale mardi prochain, sans leur mentor, révèle le Journal du dimanche.

Ils gardent le cap, même si François Fillon a décidé de se mettre quelque peu en retrait de la vie politique.

Les fidèles de l'ex-Premier ministre, regroupés au sein du micro-parti Force républicaine, se sont donné rendez-vous mardi 27 juin pour une assemblée générale post-élections. Pourtant, le l'ex-prétendant à l'Élysée ne devrait pas être de la partie, selon un indiscret du Journal du dimanche paru le 25 juin. "Il souhaite que Force républicaine continue à vivre, mais il tient à rester en recul", a expliqué son entourage.



Après son échec, François Fillon gardera-t-il la direction du mouvement politique qu'il a fondé ? La question n'est pas tranchée pour l'heure. Le JDD précise que dossier épineux ne sera abordé qu'à l'automne, pas avant. L'avenir de celui qui avait un temps caracolé en tête des sondages pour la présidentielle reste bien flou. Victime de la vague de "dégagisme" qui a frappé de nombreuses personnalités installées dans la politique de longue date, François Fillon a décidé de prendre ses distances avec la vie publique pour un temps.

Sur Twitter, la biographie de l'ex-Premier ministre ne comporte plus aucune indication. Au lendemain du premier tour de la présidentielle, il avait dit vouloir "redevenir un militant parmi les militants". Mis en examen dans l'affaire d'emplois fictifs présumés de ses proches, il multiplie les allers-retours entre la Sarthe et Paris pour se concentrer sur sa défense. Après sa défaite, il s'était dit qu'il pourrait reprendre une activité de conseil, mais pas avant septembre.
 
68 commentaires - Les pro-Fillon gardent le cap, même sans Fillon
  • Je garde le cap ! Nous aurions eu Fillon nous aurions bien mieux que ce nous avons !!!

  • Quand le cap est bon, pourquoi en changer ? Reste certes à déterminer qui sera le capitaine de remplacement.

    Quand je vois Macron s'engager dans la PMA pour toutes, au nom de la "non-discrimination" des femmes mais au mépris de ce celle des enfants à naître, il me semble urgent que la vraie droite s'organise pour porter plus haut les valeurs familiales piétinées par la gauche. Il y faudra du courage pour être à contre-courant, ce dont Fillon n'a pas manqué mais où il a été hélas lâché par la plupart des autres leaders de son camp qui se sont là révélés ce qu'ils étaient en vérité.

  • Il attendra la fin de son affaire pour se manifester.

    Il se tient en retrait pour ne pas blesser davantage sa famille qui en a bavé.

    Lui même est un animal politique. Il le restera. La politique a toujours été sa vie.

  • Sous les hourras des fous de Dieu en délire! C'est à pleurer!

  • J'ai hâte de connaître la fin du feuilleton Fillon, si il est blanchi ça va durer des années et au résultat une ligne dans la presse et plus personne ne sera combien cet homme a souffert face à une presse complètement déchaînée et ô combien les LR ont été lâches !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]