Les grandes écoles craignent une chute de leurs ressources

Les grandes écoles craignent une chute de leurs ressources
A lire aussi

LesEchos, publié le vendredi 13 octobre 2017 à 05h07

C'est une piste de travail du gouvernement qui inquiète les grandes écoles : une part de la taxe d'apprentissage, qui leur est allouée, pourrait être supprimée. Cette part, appelée « hors quota », est versée par les entreprises pour financer des formations hors apprentissage ou pour compléter les coûts de formation en apprentissage. Ce « hors quota » représente 23 % des recettes de la taxe d'apprentissage, et une partie - de l'ordre de 130 millions d'euros - revient aux écoles de management et d'ingénieurs. Cela représente 10 à 20 % de leur budget, s'alarme la Conférence des grandes écoles (CGE).

L'exécutif n'a pas encore tranché. Mais toutes les écoles ont en tête les idées avancées durant la campagne présidentielle. Emmanuel Macron voulait alors consacrer ce «…

Lire la suite sur LesEchos

 
4 commentaires - Les grandes écoles craignent une chute de leurs ressources
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]