Législatives : pourquoi le raz-de-marée attendu pour La République en marche n'a-t-il pas eu lieu ?

Législatives : pourquoi le raz-de-marée attendu pour La République en marche n'a-t-il pas eu lieu ?©JACQUES WITT/SIPA
A lire aussi

franceinfo, publié le lundi 19 juin 2017 à 21h47

C'est une majorité claire, mais pas un raz-de-marée. Contrairement à ce que laissaient entendre les estimations de l'entre-deux-tours, qui accordaient plus de 400 sièges au mouvement d'Emmanuel Macron, La République en marche obtient 308 sièges au second tour des élections législatives. Bien au-delà de la majorité absolue (289 sièges) mais largement en-deçà des records de la Ve République (en 2002, l'UMP de Jacques Chirac disposait de 358 sièges). Son allié, le MoDem, remporte 42 sièges. Pourquoi ce résultat est-il plus faible que prévu ?

>> Législatives : suivez les réactions après le second tour dans notre direct

Une abstention record

Première explication donnée par les partisans d'Emmanuel Macron : l'abstention record. Les électeurs ont donné une majorité au…

Lire la suite sur Franceinfo

 
1 commentaire - Législatives : pourquoi le raz-de-marée attendu pour La République en marche n'a-t-il pas eu lieu ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]