Législatives 2017 : François Ruffin, réalisateur du film "Merci patron !", candidat anti-FN dans la Somme ?

Législatives 2017 : François Ruffin, réalisateur du film "Merci patron !", candidat anti-FN dans la Somme ?

Le réalisateur François Ruffin, place de la République à Paris, en avril 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 23 novembre 2016 à 12h31

François Ruffin envisage de se lancer en politique. Dans son journal Fakir, le réalisateur du documentaire "Merci patron !" fait part de son envie de se présenter dans la 1re circonscription de la Somme lors des prochaines élections législatives (11 et 18 juin 2017).

Son objectif ? Contrer "la progression du vote Front national dans sa région" et "créer un espoir à gauche".

"Constatant une montée dangereuse de l'extrême droite et une envie très palpable des militants de base de gauche et des citoyens déboussolés par des divisions stériles, il apparaît que François Ruffin soit un candidat qui peut créer un espoir à gauche", justifie dans un communiqué le comité de soutien de l'ancien journaliste de "Là-bas si j'y suis", sur France Inter. "Celui-ci est en effet une personnalité hors appareil, non clivante".

La 1re circonscription de la Somme - dirigée de 1988 à 2012 par le communiste Maxime Gremetz - est actuellement détenue par le socialiste Pascal Demarthe, suppléant de la secrétaire d'État chargée des personnes âgées et des handicapées, Pascale Boistard. "Parachutée dans la Somme", elle a "voté 'oui' à tout, au traité Sarkozy-Merkel, au CICE, au Pacte de responsabilité", dénonce François Ruffin dans Fakir. "Et du haut de ce strapontin ministériel elle sermonnait les opposants à la loi El Khomri".

EMMANUEL TODD COMME CONSEILLER

Né à Calais, François Ruffin, 41 ans, a grandi à Amiens, où est installé le journal satirique Fakir, dont il est rédacteur en chef. Son film-documentaire "Merci patron !", sorti en février, a connu un vif succès. Il y tourne en dérision le groupe de luxe LVMH et son PDG Bernard Arnault, prenant délibérément le parti des petits contre les gros. Dès la sortie en salle, ce fan du cinéaste américain Michael Moore espérait que son film serve de "détonateur" et permette "une convergence des luttes". Il avait également participé au mouvement Nuit debout en avril dernier.

"Dans cette bataille qui débute peut-être, je vais vous dire qui sera mon adversaire, mon véritable adversaire : l'indifférence, ce poison qui a rongé nos âmes", explique-t-il dans les colonnes de Fakir. "Et nous irons le combattre, village après village, porte après porte, chez les gens de gauche d'abord, les socialistes, les communistes, les sympathisants des uns, des autres, qu'on la remette debout, cette gauche résignée, qu'on rouvre pour les nôtres un chemin à l'espérance, ici puis ailleurs". Le réalisateur a déjà fait appel à son ami Emmanuel Todd pour ce combat à venir. Le démographe lui a conseillé de "casser la fragmentation entre 'rebeus' et Picards. Il faut parler directement aux électeurs du FN et aux gens d'origine étrangère", lui a-t-il recommandé.

 
10 commentaires - Législatives 2017 : François Ruffin, réalisateur du film "Merci patron !", candidat anti-FN dans la Somme ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]