Le PS au bord du gouffre !

Le PS au bord du gouffre !

Benoît Hamon

A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 11 juin 2017 à 20h00

Selon les premières estimations, le parti socialiste n'obtiendrait pas plus de 10,2% des voix au premier tour des élections législatives. Ce qui représenterait entre 20 et 35 sièges à l'Assemblée !
Après le camouflet du premier tour de l'élection présidentielle et le score de 6,36% des voix du candidat socialiste, Benoît Hamon, la rue de Solférino doit à nouveau faire face à un vrai camouflet dans les urnes pour le premier tour des élections législatives.


Le PS se trouve pris en tenaille entre la tentation de nombreux socialistes de se revendiquer "majorité présidentielle" et une France insoumise qui entend le remplacer comme force principale à gauche. Plusieurs grandes figures socialistes, comme le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, et l'ancien Premier ministre, Bernard Cazeneuve, ne se sont d'ailleurs pas représentés.
Selon les derniers sondages, le parti n'était crédité que de 20 à 35 députés, contre 295 dans la dernière Assemblée. Le résultat au soir du second tour des élections législatives pourrait être la pire débâcle du parti. En 1993, il avait déjà obtenu son pire score, avec seulement 57 sièges. Des candidats, comme Najat Vallaud-Belkacem dans le Rhône ou Benoît Hamon dans les Yvelines, seraient dans des positions difficiles.
Dans un entretien au Parisien début mai, Stéphane Le Foll, alors ministre de l'Agriculture, affirmait déjà que "c'était la fin du PS tel qu'il a vécu jusqu'ici". Pour Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du Parti socialiste, "le parti d'Epinay est mort et bien mort", a-t-il affirmé après l'élection présidentielle. "Il est clair qu'il faudra une reconstruction voire une refondation", a-t-il ajouté, affirmant vouloir commencer cette refonte dès les élections législatives. Une tentative qui parait bien vaine.

 
76 commentaires - Le PS au bord du gouffre !
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]