Le préfet Stéphane Fratacci, directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur

Le préfet Stéphane Fratacci, directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur

Le préfet de la région Grand Est, Stéphane Fratacci (2e à gauche), accompagnant l'ex-ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve (d) lors d'un déplacement à Strasbourg, le 28 novembre 2015

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 19 mai 2017 à 12h31

Le préfet de la région Grand Est, Stéphane Fratacci a été nommé directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, a-t-on appris vendredi auprès du ministère de l'Intérieur.

Âgé de 53 ans, ce diplômé de HEC et ex-élève de l'ENA (promotion "Liberté-Egalité-Fraternité") succède à Jean-Luc Nevache qui a dirigé depuis décembre 2016 les cabinets de Bruno Le Roux et Matthias Fekl.

M. Fratacci, conseiller d'Etat, a notamment exercé les fonctions de directeur des libertés publiques et des affaires juridiques au ministère de l'Intérieur (2001 à 2006). 

Préfet de l'Aisne (2007-2009), il a ensuite été nommé secrétaire général du ministère de l'Immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du développement solidaire, puis en 2012, préfet du Doubs, préfet de Franche-Comté. 

A ce poste, il a dû affronter la polémique autour de l'expulsion de Leonarda Dibrani, une collégienne rom renvoyée avec sa famille vers le Kosovo en octobre 2013.  

M. Fratacci est Chevalier de la Légion d'Honneur et Officier de l'Ordre national du Mérite.

Actuel coordonnateur pour la sécurité auprès du préfet de Corse, Nicolas Lerner devient directeur adjoint de cabinet du ministre de l'Intérieur.  

Passé par l'ENA (promotion Léopold Sédar Senghor), M. Lerner est nommé en 2004 dans le corps des administrateurs civils et affecté au secrétariat général au ministère de l'Intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales.

Il a été chargé de mission auprès du directeur de la modernisation et de l'action territoriale, puis adjoint au chef du bureau des élections et des études politiques à la sous-direction des affaires politiques et de la vie associative. 

En 2006, il est nommé sous-préfet, directeur du cabinet du préfet de la région Languedoc-Roussillon. En 2008, il devient chef de cabinet du préfet de police à Paris. Il est nommé en 2012, directeur-adjoint du cabinet du préfet de police avant de devenir en 2014 sous-préfet de Béziers.

 
6 commentaires - Le préfet Stéphane Fratacci, directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur
  • Ce qui est amusant dans ce gouvernement, c'est que si cela continue à cette cadence il va y avoir une quantité impressionnante d'anciens énarques qui vont couler dans les ministères. Après ceux du cabinet présidentiel, ça commence à faire tache et assez loin des résolutions macroniennes qui voulaient des compétences et du renouveau. En plus lorsqu'on veut réduire la fonction publique, certes on peut commencer par le bas, mais c'est surtout dans les hautes sphères de l'Administration que la purge devrait être sévère car les compétences de ces hauts fonctionnaires sont à démontrer puisqu'ils sautent rapidement d'un sujet à un autre sans faire leurs preuves mais en recevant à chaque fois une promotion financière importante en même tant que la promotion statutaire. L'invasion de fonctionnaires énarques ne correspond pas vraiment à la recherche des compétences de la société civile !!!!! ou alors je n'ai rien compris !!!!!

  • Pour Leonarda, la gestion publique n'a vraiment pas été un preuve de compétence

  • encore un qui travaille de midi à minuit !!!

  • Et nous n'aurons même plus de maçons pour bâtir nos mûrs !!!

  • Si, par quelconque malheur l'ENA s'éteint, nous n'avons plus aucun gouvernant !!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]