Le Pen et le FN rabrouent Ménard qui s'en prend à la "ligne Philippot"

Le Pen et le FN rabrouent Ménard qui s'en prend à la

Le maire de Béziers Robert Ménard (g), apparenté FN, et Louis Aliot, vice-président du Front national, à Béziers, le 9 décembre 2015

A lire aussi

AFP, publié le mardi 13 juin 2017 à 18h09

Marine Le Pen, présidente du Front national (FN), comme Florian Philippot ou Louis Aliot, ont rabroué mardi Robert Ménard qui "n'appartient pas au FN", après des critiques du maire de Béziers à l'égard de "la ligne Philippot", responsable selon lui des résultats décevants du parti.

"La ligne Philippot a-t-elle une part de responsabilité dans l'échec du FN ?" demande-t-on à M. Ménard. "Elle est responsable de l'échec à la présidentielle et du résultat de dimanche" au premier tour des élections législatives, cingle-t-il dans un entretien au Figaro mardi.

"Quand on tient des propos économiques sans queue ni tête, que l'on se place aussi loin des préoccupations du monde de l'entreprise et des salariés, artisans et commerçants, on paye évidemment le prix de ses mauvaises analyses", poursuit-il.

"Il faudra trancher définitivement le débat sur la sortie de l'euro et la ligne économique. Pour tourner la page", ajoute M. Ménard.

Pour le maire de Béziers, "on ne peut pas gagner sans alliances (...). Il faut construire un grand parti conservateur", plaide-t-il encore.

Lors d'une conférence de presse à Soissons, dans l'Aisne, en soutien aux candidats FN, Mme Le Pen a fermement répondu: "Robert Ménard n'appartient pas au FN, il devrait s'occuper de son mouvement +Oz ta droite+ (ndlr: lancé de manière éphémère au printemps 2016 pour promouvoir +l'union des droites+) et laisser les dirigeants du FN s'occuper du FN."

Le chantier de la refondation du FN "s'ouvrira après les élections législatives", a-t-elle redit.

"M. Ménard n'est pas au Front national, premièrement", avait déjà réagi le numéro deux du FN, Florian Philippot, sur France 2.

"Le FN a explosé ses scores de manière historique, comme jamais. Alors ceux qui veulent qu'on revienne 20 ans ou 25 ans en arrière, qu'on se concentre sur une ou deux questions, c'est très bien, on retournera aux scores d'il y a 20 ou 25 ans", a-t-il ajouté.

Le FN a recueilli 13,2% des voix dimanche au premier tour des législatives, contre 14,95% en 1997, il y a 20 ans.

Louis Aliot, vice-président du FN, avait lui jugé lundi soir sur TF1 que le premier tour des législatives était un "échec du FN". "Tout a joué, mais c'est vrai que la problématique de l'Europe et de l'euro, il faudra retravailler pour l'avenir", avait-il estimé, mettant aussi en cause la démobilisation de l'électorat frontiste.

"Certains de mes camarades se sont prononcés sur des choses pour lesquelles ils auraient mieux fait de se taire, car nous sommes en élections législatives", avait regretté aussi celui qui aura un second tour difficile dans la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales.

"Je ne suis pas dans une logique de combat interne ou de division mais de rassemblement de travail sur ces questions difficiles. Ménard, en pleines législatives, se permet des critiques inutiles", a également dit M. Aliot mardi à l'AFP.

Dans son entretien au Figaro, M. Ménard estime par ailleurs Mme Le Pen "indispensable" car elle "évite l'éclatement" du FN.

Son épouse, Emmanuelle Ménard, est candidate FN dans la 8e circonscription de l'Hérault. Interrogé sur l'opposition qu'incarneraient les deux femmes si elles se retrouvaient sur les bancs de l'Assemblée, M. Ménard dit au Figaro que "si elles n'étaient que deux, sans groupe, ce serait l'apocalypse". "Mais je sais leur capacité à toucher les gens. Elles sont fortes. Elles savent se faire entendre", glisse-t-il.

 
45 commentaires - Le Pen et le FN rabrouent Ménard qui s'en prend à la "ligne Philippot"
  • l'euro c'est une ligne sur les 154 du programme FN
    ceux qui ont voté FN l'ont fait parce qu'ils etaient en accord non pas avec toutes mais majoritairement pour les 154 lignes du programme

    Oui, c'est tout à fait ça. Le programme de chaque candidat est composé de "lignes" et, en votant pour un candidat, on vote évidemment pour "toutes" les lignes de son programme. Et c'est donc pour ça qu'il faut bien évaluer le "poids" de chaque ligne et les conséquences sur le pays.
    La question de l'Euro, dans le programme du FN, n'est qu'une ligne, oui, mais quelle catastrophe prévisible engendrerait la sortie de la zone Euro et de l'UE, proposée par Mme Le Pen.
    Alors, une toute petite ligne, par rapport à 154, ce n'est pas grand chose, mais c'est le genre de ligne qui me fait changer de candidat, même si, par hasard, j'étais d'accord avec les 153 autres lignes.

    Une ligne incluant tout le programme fn. Sortie Europe et Euro était la seule explication, certes farfelue du budget. Les économies soit disant réalisées en sortant de l'Europe étaient la seule explication au financement des promesses faites à tous. Sans sortie Europe point de budget donc point de programme.

    avez vous evalué toutes les lignes de celui pour qui vous avez voté
    RDV dans un an pour voir si toutes les lignes ont été respectées
    pour l'euro meme si l'on avait voté FN la ligne specifie bien que celà se ferait suite à un référendum
    d'autres dans leur ligne signalent bien que certaines lignes se feraient par ordonnance
    il serait étonnant quelque soit la personne d'etre en inadéquation à 100% avec quoi que ce soit
    c'est le ratio qui importe

    il est sure que macron n'ayant devoilé que partiellement son programme vous ne pouviez qu'etre entierement d'accord
    saviez vous par exemple que le respect des libertés fondamentales ne dependrez plus de la justice mais d'une decision préfectorale comme l'assignation à résidence et pas seulement pour les faits de terrorisme mais aussi simplement pour risque à l'ordre public
    cette ligne du programme et bien d'autres à venir vous ne pouviez pas etre d'accord ou pas vu que vous en ignoriez comme tout le monde l'existence

    Monsieur Vivarais, vos raisonnement et vos arguments sont plutôt confus. Mais peut-être est-ce moi qui me suis mal expliqué dans cette affaire de lignes de programme. J'ai voulu dire que, selon moi, une seule ligne trop dangereuse peut rendre tout le reste inacceptable, puisqu'il faut tout prendre.
    Il se trouve que le programme de M.Macron, même s'il a des lignes moins plaisantes que d'autres, n'en comporte aucune présentant un très grand danger pour la France.
    Votre remarque sur "les libertés fondamentales" est une posture ! Depuis l'institution de l'état d'urgence, il n'y a strictement rien eu de changé dans ma vie et dans mes libertés. Il est vrai que je ne fais pas dans le terrorisme, ni dans le trouble à l'ordre public. Aussi, cet état d'urgence peut être prolongé autant qu'il faudra, ça ne me gêne pas du tout. Et si certaines dispositions doivent en être inscrites dans la Constitution, je suis pour.

    arranov pour moi la simplification du code du travail par ordonnance aprés la premiere réforme par le 49-3 c'est bien pire
    car cela est un délit de democratie
    tout comme par le passé le passage en force des accords de lisbonne aprés le non au référendum
    comme l'on cherche à faire à barrage à tout prix au FN , un manque de députés de l'opposition (la vraie) avec 30 députés estimés pour la france insoumise empechera toute motion de censure en cas d'abus
    nous allons avoir un quinquennat de pouvoir absolu qui va entrainer de grands conflits sociaux dans la rue
    et nous allons assister à la disparition des partis y compris celui de la france insoumise (à moins que celui ne prenne le pouvoir par la force à cause de la révolte populaire)
    des jours sombres se préparent pour la france , mais je verrais celà de loin

    Concernant l'élection des députés en cours, rien ne vous autorise à prétendre qu'on "fait barrage" aux uns plutôt qu'aux autres. J'ai toujours voté librement. Je n'ai jamais entendu quiconque se plaindre d'avoir subi des pressions pour voter ceci plutôt que cela. Et si vous considérez que le FN est défavorisé, dites-vous bien que c'est le résultat d'un pitoyable débat télévisé où beaucoup de ceux qui s'étaient fait des illusions sur ce parti, y ont découvert une incompétence stupéfiante.
    Et par ailleurs, si l'opposition qui sortira des urnes vous semble bien maigre, voyez donc du côté de la moitié du corps électoral qui laisse le soin, à l'autre moitié, de faire comme bon lui semble.

    Alors Vivarais toujours pas d'accord avec les amendements déposés par les sénateurs FN lors du vote de la loi "travail" ?

    vivarais, la simplification du code du travail est une chose, les ordonnances en est une autre. Tu sais très bien que les ordonnances permettent simplement d'appliquer une loi en attendant l'aval du parlement, et ce, dans un délai donné, lequel parlement peut alors tout à fait retoquer une ordonnance.

    Quant au referendum, la France a voté non, et l'Europe n'a pas de constitution. La question posé lors de ce referendum n'était pas "êtes-vous pour ou contre l'Europe ?" mais "êtes vous pour ou contre le fait que l'Europe se dote d'une constitution ?".

    De plus, ce n'est pas la première fois que l'on aura un quinquennat de pouvoir absolu (le gouvernement avec une majorité absolue à la Chambre, voire même au Sénat en prime).

    "Délit" ou "déni" de démocratie ?

  • je ne comprends pas très bien en quoi le FN aurait "explosé ses scores de manière historique" comme le prétend M. Philippot. Pour compléter l'article ci-dessus, au premier tour des législatives de 1997, 3 785 383 électeurs avaient voté FN, en 2017, 2 990 454. Soit une baisse de 25%.

  • Puisque que certains reviennent sur le débat, j’ai apprécié la critique que Marine Lepen a porté sur sa prestation lors du débat télévisé d’entre deux tours. Je pense même qu’elle a été trop loin dans son mea culpa.
    Le candidat Macron sous ses airs de gourou endimanché s’est montré brutal, insultant, méprisant. Conscient des dons que la nature lui a donnés, il a fait preuve d’arrogance. Les deux débatteurs se sont donc livrés à une partie de «rentre dedans», sans doute inspirés par Trump. Gagnante ou perdante, la critique unanime aurait descendu en flamme Marine Lepen de la même manière, à l’image de ce qu’elle fait systématiquement.

  • la vérité
    j'ai mieux appartenir au FN qu'aux LR/UDI/PS qui ont sombré dans l'abime

  • je résume la logique de mon ami loumi : si je perd des voix , et que je perds , au point de me retrouver en 3éme position , j'ai gagné parce que le premier a perdu plus de voix que moi , même s'il gagne
    ben oui logique , au premier tour des présidentielles j'avais 1 millions de voix de retard
    là j'en ai plus de 3 millions mais c'est pas grave parce l'autre en a moins que la première fois , même si j'en ai 2 fois et demi moins que la première fois et que l'écart est encore plus grand

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]