Le passé surprenant d'un ministre

Le passé surprenant d'un ministre©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 14 juin 2017 à 19h30

Le 17 mai dernier, Gérald Darmanin a fait son entrée au gouvernement, nommé au poste de ministre de l'Action et des comptes publics. Mais avant de faire carrière en politique, le natif de Valenciennes a dû batailler.



Le benjamin du gouvernement n'a pas eu une vie facile, révèle L'Express ce mercredi. Pour financer ses études, Gérald Darmanin a enchaîné les petits boulots. De "pion", en passant par "veilleur de nuit", ou encore "serveur". Le ministre de 34 ans est même allé jusqu'à "chanter et jouer de la guitare dans le métro". Passionné de variété française, Gérald Darmanin se produisait également dans des restaurants.

Fils d'un tenancier de bar et d'une femme de ménage, l'homme politique aime rappeler avec fierté ses origines modestes. Encarté au RPR dès l'âge de 16 ans, ce passionné de politique se revendique très tôt gaulliste. Dans un portrait, Le Figaro révélait il y a quelques semaines que la photo du Général de Gaulle trônait dans le salon familial des Darmanin. Diplômé de Sciences Po Lille, il n'a que 30 ans lorsqu'il rafle la mairie de Tourcoing. Coordinateur de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, l'ex-député du Nord avait été surnommé "Darmalin" par ses pairs. "Il a quelque chose en plus", déclarait il y a quelque temps à son sujet un certain Xavier Bertrand.

 
168 commentaires - Le passé surprenant d'un ministre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]