Le nouveau visage de l'Assemblée nationale

Le nouveau visage de l'Assemblée nationale©MAXPPP
A lire aussi

franceinfo, publié le lundi 19 juin 2017 à 19h27

Victoire écrasante pour Emmanuel Macron. La République en marche obtient l'une des plus fortes majorités de la Ve République.

Premier enseignement : un profond renouvellement. 145 députés seulement sont reconduits, tandis que 432 sièges, c'est à dire 75% de l'Assemblée, sont des nouveaux venus. Deuxième enseignement, la féminisation, qui atteint des records : 223 femmes, soit 38% de l'Assemblée. Elles ont bénéficié à plein de la dynamique de la République en marche.

Une Assemblée plus jeune

Egalement, le palais Bourbon a considérablement rajeuni, puisque la moyenne d'âge est désormais de 48,5 ans, contre 54 ans lors de la précédente législature, grâce aux députés de la France insoumise et ceux de La République en marche. Enfin, en ce qui concerne les…

Lire la suite sur Franceinfo

 
4 commentaires - Le nouveau visage de l'Assemblée nationale
  • minnie-moocher  (privé) -

    L'abstention électorale n'est pas seulement un désintérêt de la politique, une absence de choix ou un cas personnel. C'est malheureusement devenu aussi un phénomène de mode. Cela permet à certains de parader en société en déclarant à qui veut l'entendre "moi j'ai pas voté", beaucoup plus rarement "moi je ne vote pas". Les mêmes qui s'insurgeront contre les atteintes à la démocratie ou citeront nos ancêtres qui "se sont battus pour nos droits" .......!

  • Oui, un nouveau visage de l'Assemblée nationale et surtout une participation conséquente des femmes, ce qui devrait donner une autre manière de travailler sans avoir les vociférations des députés du mardi et du mercredi !
    Alors, on dit :Vive les femmes (C'était aussi le titre d'un album du regretté Wolinski !)
    Mais ....
    Mais, l'étape suivante est qu'il faut maintenant une femme élue à la Présidence de l'Assemblée Nationale et faire front (mais non, pas celui du néo marseillais !) à tous ces ronflants députés-machos, essentiellement présents à droite.
    Et puis en osant croire qu'il n'y aura pas d'invectives sexistes - comme à leur habitude - en se remémorant le calvaire de Madame Edith Cresson, nommée judicieusement Premier Ministre par un certain François Mitterrand, et où, lors d'une discussion sur le trou de la Sécurité Sociale, on lui demandait "gentiment" d'aller le boucher ....
    Des poètes, non disparus, hélas !

  • Beaucoup de nouveaux mais aussi quelques figures connues qui ne valorisent pas du tout cette assemblée: Ferrand, De Sarnez.

  • Le nouveau visage de l'Assemblée nationale
    Des Bleus.

    des gens qui ont eu juste avant un vrai travail.... pas des pros de la politique uniquement intéressés par l'élection d'après....

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]