Le Maire: la "priorité absolue" est le soutien aux "plus fragiles"

Le Maire: la "priorité absolue" est le soutien aux "plus fragiles"

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le 9 août 2017 à l'Elysée, à Paris

A lire aussi

AFP, publié le lundi 21 août 2017 à 09h04

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a assuré que la "priorité absolue" du gouvernement était l'emploi et le soutien aux "plus fragiles", dans un entretien publié par le quotidien régional Sud Ouest dans son édition de lundi.

"Notre priorité absolue est de redonner de l'emploi à chacun, en veillant à ce que les plus fragiles ne soient jamais oubliés", dit-il.

Le gouvernement va "augmenter la prime d'activité, l'allocation pour les adultes handicapés", et le "minimum vieillesse", détaille ainsi le ministre, sans plus de précision.

Interrogé sur les critiques de certains économistes estimant que le programme économique du président Emmanuel Macron bénéficiera surtout aux plus riches, M. Le Maire les juge "profondément injustes". Et de rappeler que "ce sera dix milliards de gain de pouvoir d'achat pour les classes populaires et moyennes au travers de la baisse de la taxe d'habitation, et sept milliards de gain pour les actifs dans le cadre de la bascule des cotisations salariales vers la CSG".

"La vraie justice, c'est de rompre avec un modèle qui n'a donné aucun résultat", rétorque-t-il.

Interrogé sur la hausse de la CSG qui pénalisera les  retraités, le patron de Bercy reconnaît "leur demander un effort". "Je leur dis qu'ils le font pour les plus jeunes générations et pour récompenser le travail. Ce n'est pas un effort pour alimenter les caisses de l'État", promet-il.

Il assure que "les plus modestes ne seront pas touchés : un retraité seul qui perçoit moins de 1.200 euros par mois ne sera pas concerné. Ni les couples qui perçoivent moins de 1.800 euros mensuels". Et d'affirmer qu'"une grande partie de ceux qui assumeront cette hausse bénéficieront d'une baisse de leur taxe d'habitation".

"Le cap fixé (...) est celui de la baisse des impôts pour tous (...) Nous baisserons les impôts pour les entreprises comme pour les ménages (...) Les salariés verront que leur fiche de paie augmente dès l'année prochaine", affirme M. Le Maire.

 
1656 commentaires - Le Maire: la "priorité absolue" est le soutien aux "plus fragiles"
  • une dernière
    vous en connaissez à ce jour des jeunes qui bossent dés l ' Age de 14 ans en 2017
    LEMAIRE DIT AIDE AUX JEUNES GENERATIONS qui nous a aidés, sénior de la génération d'après guerre
    nous n'avions rien ,parents et grands parents survivaient.. ils bossaient pour 05 sous cher ministre ,à 6000 euros

  • bien dit ;retraité ,moins pauvre que les jeunes, doit payer l 'augmentation de la CSG, volée sur sa pension mensuelle
    versée après 42 années de cotisations ,de travail dés 14 ans < LEMAIRE n'est que le bouffon aux ordres , vendu au banquier monarque REM président moise macron.
    Répudié LR, incapable de se faire élire aux primaires présidentielle belle gueule d'énarque, c'est tout ,que du vent ce monsieur
    je quitte le monde associatif,
    les restos du cœur se chercheront celui, qui .... chez les migrants , les islamos musulmans, ou assistés,de tous poils,
    proposera ses bras de bénévoles pour décharger leurs arrivées, de denrées alimentaires et servir les ...? ?
    je ne sais plus ils sont si nombreux, <

  • Ils baissent depuis 5 ans le pouvoir d achat des retraités et continuent de 1.7 % pour donner aux assistés et surtout aux immigres de tous les pays du monde .
    La France est un pays magnifique pour les etrangers , pour les Francais les vrais ils doivent partir

  • Seule solution pour les retraités qui sont bénévoles dans les différentes associations c'est de s'en désengager, çà permet de toucher toute la France et bien plus efficace qu’une manifestation, ils verront que les retraités sont indispensables à la société.

  • Le Maire, une girouette qui déclarait avant son arrivée au gouvernement qu'il était contre l'augmentation de la CSG ! Ce comportement est déplorable ,il est prêt à dire tout et son contraire pour une place de ministre.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]