Le lapsus d'Éric Woerth qui demande au gouvernement sa feuille de route "pour les cinq ans" à venir

Le lapsus d'Éric Woerth qui demande au gouvernement sa feuille de route
A lire aussi

Le Lab d'Europe 1, publié le mardi 29 novembre 2016 à 16h20

Après le succès de sa primaire et la victoire finale de François Fillon, la droite française se sent revigorée. Les ténors affichent leurs muscles avant d'en découdre, pour de vrai, lors de la prochaine campagne présidentielle.

Pour l'heure, hors interventions médias, les Républicains se contentent d'alpaguer le gouvernement et la majorité depuis les bancs de l'Assemblée nationale. Mardi 29 novembre, lors des questions au gouvernement, Éric Woerth lance de nouvelles banderilles, dénonçant l'action du gouvernement que ce soit au niveau du chômage, de la dette ou encore de la crise migratoire. Après s'être questionné sur les déclarations de Stéphane Le Foll qui, ce mardi, dans Les Échos, estime que " la France n'a pas décroché", Éric Woerth demande : "Monsieur le Premier ministre, quand porterez-vous un regard lucide sur la France ? Quand comprendrez-vous la colère et le désarroi des Français. Quelle est votre feuille de route précise pour les cinq ans... les cinq mois pardon, les cinq derniers mois du quinquennat ?"



Même si député LR se reprend immédiatement, le lapsus amuse beaucoup la gauche et notamment Michel Sapin. Le ministre de l'Économie et des Finances répond à Éric Woerth, oui, mais "sans considérer que le lapsus de fin est révélateur de quelque chose".

 
120 commentaires - Le lapsus d'Éric Woerth qui demande au gouvernement sa feuille de route "pour les cinq ans" à venir
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]