Alerte
07:57
Le taux de chômage en baisse de 0,1 point au 2e trimestre (Insee)

Le FN recherche désespérément des financements

Le FN recherche désespérément des financements
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 24 mai 2016 à 21h18

Une campagne présidentielle a un coût ! Et à l'approche de l'échéance, le Front national s'active pour trouver des financements. Problème : Marine Le Pen n'en finit plus d'essuyer des refus des banques françaises.

La présidente du FN a donc décidé d'essayer de se faire prêter de l'argent à l'étranger. Selon Europe 1, elle aurait envoyé des demandes de prêt à 45 banques internationales, notamment en Chine, en Inde et en Russie. Le trésorier du parti, Wallerand de Saint-Just, a d'ailleurs confirmé l'information au Figaro, ajoutant qu'il leur fallait trouver au minimum 27 millions d'euros pour financer les deux campagnes à venir : la présidentielle et les législatives. "Nous attendons les retours. Mais ce serait quand même un vrai problème démocratique si une candidate de l'envergure de Marine Le Pen n'arrivait pas à se financer", a-t-il lancé. En 2014, le Front national avait d'ailleurs déjà fait appel à un établissement russe, la First Czech Russian Bank, pour trouver 9 millions d'euros. Depuis le rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, il semblerait que les banques françaises rechignent à prêter de l'argent aux candidats.



"L'effet Bygmalion est catastrophique pour tout le monde. À cause des tricheries de l'UMP, l'affaire Bygmalion, les banques sont encore plus réticentes", expliquait en février dernier Florian Philippot.

 
232 commentaires - Le FN recherche désespérément des financements
  • A qui la faute? les banques n'ont pas non plus le desir de se tirer une balle dans le pied. Le FN est connue pour ses problemes de fric recurrent et sa mauvaise gestion Son programme economique est fantaisiste est a la mesure de cette gestion deplorable. En plus ses proces et ses affaires douteuses en instance de jugement n'incite pas reellement a la confiance

  • C'est pas nouveau et c'est pas serieux Comment une petite entreprise politique familliale peut elle assumer les couts d'une campagne electorale d'envergure . les petits partis reussissent sans avoir trop besoin d'emprunter aux banques A partir du momment ou on a d'autres ambitions il faut avoir le courage de sortir du cadre familliale . Le FN n'est jamais sorti de cette ambiguite. La cremiere exige le beurre et l'argent du beurre

  • C'est pas nouveau que les banques françaises ne valent rien! elles préfèrent jouer au "casino boursier" avec le fric en dépot que de prêter, elles sont totalement en dehors de leur fonction.

    Les banque sont libre de preter ou de ne pas preter. Elle engage l'argent de leurs clients Si ma banque prete de l'argent a ce parti je quitte ma banque

    mabrouk, libre à vous de quitter même la France...

    Non seulement les banques sont libres de craindre le programme économique du FN, mais encore pas apparaître au niveau international, comme celles qui auraient favorisé le financement d'un parti qui a mauvaise image dans de nombreux pays

  • on m'a toujours dit que les banques ne prêtent qu'aux riches !!! allez demander aux petits patrons si les banques leurs font des prêts ? allez demander aux artisans si les banques leurs font des prêts ? c'est NON ...
    Pour le FN , il y a le coté politique qui entre en jeux et les banquiers préfèrent aider l'UMPS ...tout le monde est contre le FN sauf plus de 7 millions d'électeurs français et vu le bordel actuel ça devrait monter ou alors c'est à ne rien comprendre

    Il restera toujours des gens sensés qui ne joueront pas avec un parti extrémiste pour se faire entendre et c'est heureux.

  • Et certains pensaient le Parti riche comme Crésus avec les rentrées d'argent des bulletins des votes des régionales .
    " Le Canard " nous aurait trompé ??
    Même des particuliers n'obtiennent rien de leurs banquiers pour des raisons plus économiques , alors le reste .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]