Le FN doit "s'interroger" sur son "programme" et son "organisation"

Le FN doit

Marine Le Pen et Nicolas Bay à Strasbourg, dans l'est de la France, le 5 avril 2017

A lire aussi

AFP, publié le lundi 12 juin 2017 à 10h29

Le Front national doit "s'interroger" sur son "programme" et son "organisation", a prôné lundi son secrétaire général Nicolas Bay, qui a dénoncé les "voix discordantes" au sein du parti pendant la campane des législatives, visant sans le nommer Florian Philippot.

"Incontestablement, c'est une déception. Le tassement entre le score à la présidentielle et celui des législatives est plus fort que d'habitude", a déclaré M. Bay au Parisien, après les 13,2% glanés par le parti dimanche, en net retrait par rapport au premier tour de la présidentielle (21,3%).

"Les prochains mois pourront être consacrés à élaborer une stratégie pour être plus rassembleurs, à s'interroger sur notre programme et notre organisation", a suggéré le secrétaire général du FN, éliminé dimanche dans sa circonscription de Seine-Maritime.

M. Bay s'est livré à une critique implicite de Florian Philippot. "J'ai été le premier à regretter que certains aient fait entendre des voix discordantes au sein du parti au lieu de se concentrer sur la campagne des législatives", a-t-il dit.

De même, "l'euro fait effectivement partie des sujets très dissuasifs pour une partie de note électorat", a jugé M. Bay.

Interrogé sur Europe 1 sur le fait de savoir s'il se sentait "visé" par ces critiques, Florian Philippot a répondu: "non, moi qui suis arrivé en tête dans ma circonscription, je ne me sens visé en rien". "Chacun a sa part de responsabilité, y compris ceux qui ont dirigé la campagne de cette législative".

 
65 commentaires - Le FN doit "s'interroger" sur son "programme" et son "organisation"
  • Le FN doit "s'interroger" sur son "programme" ....
    Il semble bien que Oui !
    Et en osant faire une suggestion, sans que cela devienne une sujétion :
    Bannir le mot "immigration" que l'on retrouve toutes les 3 lignes dans toutes ses diatribes !
    Allez,
    Chiche ?

    Arausio, des regrets? Non. Mais de la déception, oui. J'ai des convictions politique dans un parti. Je reste fidèle à mes idées. A la différence de certains, je ne change pas d'opinion en fonction du vent. Exemple ceux qui ont mis aux nues Hollande et maintenant mettent aux nues Macron, si vous voyez ce que je veux dire.

    Shutruk-Nahunte  (privé) -

    Peut-être est-ce en politique que se manifestent les opportunismes les plus insolents ?

  • Une entreprise même familiale a besoin d'un chef pour se développer. Le FN a un chef mais un chef qui n'a jamais rien compris aux mécanismes économiques. Le discours populiste peut fonctionner à Hénin-Beaumont avec des gens au bord du désespoir, mais devant des acteurs de l'économie il est inaudible. Le FN ne peut faire des voix qu'en jouant sur la peur de l'autre, la xénophobie et la jalousie. Ce n'est pas et ne sera jamais un parti capable de gouverner. D'ailleurs sa présidente le sait bien et son seul but est de berner suffisamment de monde pour assurer le viatique de la famille. Sur ce coup-ci il va y avoir moins de rentrées et donc attention aux petits arrangements du coté de Bruxelles.

  • Un fn sans racisme,sans anti europeen,sans agressivité,sans inepties economique....mais c'est impossible c 'est son seul fond de commerce!!

  • et surtout disparaître.............

  • Le FN doit "s'interroger" ... ah ah ah n'importe quoi...Il faut être doué d'intelligence pour s'interroger et vu leur programme ou leur organisation il n'y a aucun souci à se faire...
    le FN est mort, discrédité par lui-même... Cela ne pouvait finir que comme ça.
    RIP Marine, Papa et bébé...

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]