Le Brexit est une "chance historique", estime Bruno Le Maire

Le Brexit est une "chance historique", estime Bruno Le Maire

Bruno Le Maire, le 3 juin 2016

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 27 juin 2016 à 09h35

- Interrogé ce lundi sur les conséquences du référendum britannique sur une sortie de l'Union européenne, le candidat à la primaire de la droite et du centre Bruno Le Maire voit le "Brexit" comme une opportunité de renforcer la position de la France au sein d'une Union devant être réinventée autour de trois axes : redéfinition des frontières, fin de la concurrence sauvage, et nouvelle politique de sécurité. -

Pendant que la tempête post-Brexit fait rage outre-Manche, avec une poussée indépendantiste en Ecosse et des partis politiques qui s'entre-déchirent, le départ de la grande puissance britannique est considéré sur la scène politique française comme un moyen de remettre l'Hexagone au centre de l'échiquier.

François Hollande a affirmé dès dimanche que la France devait "prendre l'initiative" avec l'Allemagne après le vote des Britanniques. Pour Bruno Le Maire, ce résultat constitue même "une occasion inespérée", et il appelle la France à "reprendre le leadership en Europe" et "reprendre la main". "La France est désormais en Europe le seul membre permanent au Conseil de sécurité", cite-t-il en exemple, estimant que "ça lui donne des responsabilités". La sortie de la Grande-Bretagne est "peut être une chance historique pour la France", a t-il ensuite surenchéri sur Europe 1, lundi 27 juin.

LA PROPOSITION DE SARKOZY "IRRÉALISTE" ET "IRRESPONSABLE"

Le député de l'Eure retient trois points pour un "nouveau projet". Sur le plan économique, "assez de ce dogme de la concurrence libre et absolue !", clame t-il, appelant à régler le problème des traités commerciaux, et des 10 milliards d'exportations entre la France et le Royaume-Uni. Sur la question des frontières, il s'aligne sur la proposition de Xavier Bertrand de renégocier les Accords du Touquet. Signé en 2003, ce texte était censé permettre un partage du contrôle des frontières entre la France et l'Angleterre pour une meilleure régulation des flux migratoires. En matière de sécurité, il met en avant la "capacité à protéger les citoyens français et les citoyens européens".

Dans cette optique, "il faut un nouveau traité", estime t-il, à négocier en "comité restreint" avec les six États membres fondateurs de l'Union européenne. Sont ainsi visés en plus du couple franco-allemand la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, et l'Italie. Contrairement à Nicolas Sarkozy, qui souhaite un nouveau traité européen "dès la fin de l'année", l'ex-ministre estime que ce nouveau projet ne pourra pas voir le jour en 2016. "C'est irréaliste et irresponsable", assène t-il. "Prenons du temps pour ne pas bâcler le travail", conseille-t-il, rappelant qu'il souhaitait soumettre ce nouveau traité aux Français par référendum. Lancée le 9 mai dernier, sa proposition de référendum vise à "refermer la blessure de 2005", lorsque les Français ont voté contre le projet de Constitution européenne.
 
32 commentaires - Le Brexit est une "chance historique", estime Bruno Le Maire
  • c' est drôle, quand même: Notre ex président veut renégocie les accords qu' il a paraphés malgré le "non" au référendum de 2005!
    En tout cas, c 'est ce qu' il faudrait faire pour écarter les lois faites au profit des lobbies tinanciers, surtout allemands et certainement aussi anglais ( qui crient contre le résultat du référendum), qui les ont fait voter au détriment des peuples européens.
    .Par exemple : Les états membres n' ont plus le droit de subventionner des services publics parce que des sociétés privées espèrent récupérer les marchés. D' où une dégradation des premiers parce qu' ils se retrouvent soumis à la loi du marché. De plus, cela va à l' encontre de l' écologie, car au nom de cela , les états incitent les usagers à utiliser les transports en commun, alors que ces derniers suppriment les lignes peu retables, obligeant les gens à utiliser leur voiture! c' est absurde!
    De plus, il est stupide de faire adopter à tous des lois qui conviennent à l' économie de certains pays et pas à d' autres.
    L' idéal serait de copier le modèle des états unis: Chaque état a ses propres lois pour son fonctionnement intérieur et seules sont communes les normes et les règles des échanges entres lesdits états ainsi que le code pénal concernant la fédération..
    Mais tout cela n' est pas gagné: Les lobbies affairistes sont puissants et les poliiticiens englués dans leur clientélisme. C' est d' ailleurs ce qui provoque le succès de courants politiques hors cadres classiques, comme Podemos et d' autres.

  • Tous les candidats à l'investiture pour la présidentielle s'empressent de faire entendre leur différence, sans véritable réflexion, car ils doivent se composer une posture, et vite.
    Pourtant, c'est vrai, le Brexit est une chance pour l'Europe, donc pour la France, car c'est l'occasion ou jamais de revenir à un projet raisonnable, réaliste et démocratique.
    Le seul à avoir une vision claire de ce qu'il faudrait faire, c'est Hubert Védrines, qui prône de revenir à une fédération d'états-nations.
    Malheureusement, il n'est candidat à rien (c'est peut-être pour cela qu'il peut vraiment réfléchir...).

    Parfaitement, mais elle peut le faire par ce que l'Europe profite de cette situation.
    En revanche, c'est bien le pays le plus démocratique d'Europe, et de loin.

  • On nous endors , tout est manipulé par les banques

    En fait, tout est sous contrôle des puissants et organisé. Le ministre fédéral des Finances de Berlin applique un plan secret, comme le dit le Handelsblatt. Un institut libéral et nationaliste allemand basé à Munich a clairement écrit avant le référendum que rien de particulier n’aura lieu avec le Brexit car tout est sous contrôle.

  • 2005 : où on a bien vu que la démocratie n'existe pas en France.... plus qu'en Europe. Sarko a bafoué le référendum du refus en allant signer OUI à Lisbonne... Pour que perdure la prétendue "dette" qui emplit les coffres des banquiers (sans que les médias réagissent... bien sûr...).

  • Oui , à condition qu'on en tire les bonnes conclusions ! La droite ne peut pas..... la gauche ne sait pas .....Donc .... le rouleau compresseur anti social ultra libéral va continuer son œuvre destructrice des peuples ..... A moins que.... les peuples ne reprennent le pouvoir .... Les anglais ne vont pas tous bien ! Les anglais .... ce ne sont pas que les boursicotteurs londoniens ... il y a le peuple majoritaire qui souffre .... comme ailleurs !
    Les médias, tenus en laisse par la finance ne montrent qu'un côté de la médaille ! Ignorer le peuple est suicidaire à long terme !
    Si en France, la seule manière d'obtenir un référendum sur " Pour ou contre CETTE Europe" est le FN .... On y arrivera ! Le faux PS a plongé à droite par intérêt ....véritable suicide politique basé sur un coup de poker jouant sur la stupidité du peuple des sans dents !!!!! Grooooosse erreur !!!!!!
    L'Europe des puissants va durcir le ton et faire payer les anglais d'avoir "mal voté" !!!!! C'est d'ailleurs AHURISSANT de voir une pétition des Bobos londoniens demandant un nouveau référendum !!!!! ça suffit .... En France le dernier référendum a été bafoué !!!! Faudra-t-il prendre les armes !
    Le monde se modernise, la technologie progresse MAIS la qualité de vie des peuples se dégrade au profit d'une minorité dont le seul souci semble être d'engranger la monnaie !
    REFLICHISSEZ avant qu'il ne soit trop tard !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]