Le bouleversant hommage d'Alain Juppé à Jacques Chirac

Le bouleversant hommage d'Alain Juppé à Jacques Chirac©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 24 septembre 2016 à 20h56

Alain Juppé, le chiraquien. Suite à l'hospitalisation de Jacques Chirac, c'est une pluie de sympathie qu'a reçue l'ancien président de la République de la part de toute la classe politique.

Très préoccupé par la santé de l'ex-chef de l'Etat, Alain Juppé a tenu à lui rendre un hommage appuyé. "Nous avons créé au fil des années, depuis quarante ans, une relation très particulière, de confiance et d'affection" , a-t-il déclaré au journal Le Monde. Entre 1995 et 1997, Alain Juppé avait été le Premier ministre de Jacques Chirac, qu'il considère comme un père. "C'est un lien quasiment filial. Ce n'est pas tout à fait mon père mais presque, et aucune épreuve ne nous a séparés (...) Je ne lui ai jamais failli, il ne m'a jamais failli", explique l'homme de 71 ans. Une fidélité jamais rompue que le candidat à la primaire de la droite et du centre voit comme un atout, tant celui qui avait enchaîné deux mandats est populaire.



"La relation entre Jacques Chirac et les Français est extrêmement affective. Il incarne une sorte de père de la nation. Un personnage qui a cherché à rassembler les Français, qui les a respectés, qui n'a pas cherché à les monter les uns contre les autres" , poursuit-il. Des pas dans lesquels Alain Juppé souhaite clairement s'inscrire. La campagne n'est jamais loin.

 
171 commentaires - Le bouleversant hommage d'Alain Juppé à Jacques Chirac
  • Alain Juppé est comme Sarkozy,ils sont prêts à tout ,pour l'un hommage à Jacques Chirac ,le président préféré des Français,l'autre comme en 2007,promet tout et n'importe quoi.Ils pensent que nous sommes des imbéciles,des personnes insipides.
    Ces deux personnes ont contribué à la casse de la France avec leurs amis socialistes.

  • Ha non merci...pas de chirac bis; surtout pas ça!

  • Au moins lui est fidèle en amitié même s'il en a payé le prix.

  • Il déjà prouvé son dévouement pour Chirac en payant pour lui.

  • Il a la mémoire courte A.J.
    Souvenez-vous :
    L'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, ou « affaire des emplois fictifs du RPR », ou encore « affaire des chargés de mission de la ville de Paris », instruite par deux juges, concerne sept employés permanents du RPR, dont le salaire a été payé par le conseil municipal de Paris. Le RPR était un parti politique créé par Jacques Chirac, et dont il était le président, en même temps qu’il exerçait la fonction de maire de Paris.
    A.J a couvert cette opération et il se souvient de son exil politique où son entrée dans le pays a été mouvementé. In extremis il a trouvé un petit job d'enseignant à l'École nationale d'administration publique de Montréal mais sans y laisser un souvenir mémorable.
    Alors cet hommage bouleversant est il sincère ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]