Le bassin minier, terreau fertile du FN

A lire aussi

Libération, publié le lundi 19 juin 2017 à 20h06

Partout dans la région de Lens, des terrils rappellent le passé industriel du territoire, où le dernier morceau de charbon a été extrait en 1990. Aujourd'hui, ce sont les députés FN qui émergent dans le bassin minier : pas moins de cinq dimanche soir, dans quatre circonscriptions contiguës du Pas-de-Calais (Marine Le Pen, Bruno Bilde, Ludovic Pajot, José Evrard) et une autre du Nord voisin (Sébastien Chenu). Un «marineland» encore solitaire, mais conquérant, qui renverse l'ancienne géographie du Front national : sur les 35 députés frontistes élus en 1986, moins de cinq l'avaient été dans l'actuelle région Hauts-de-France. Et c'est dans le Vaucluse et le Gard qu'avaient été élus, en 2012, les deux députés FN sortants.

Volet social. L'explication de cette…

Lire la suite sur Libération

 
1 commentaire - Le bassin minier, terreau fertile du FN
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]