La Seine-Saint-Denis insoumise

A lire aussi

Libération, publié le lundi 19 juin 2017 à 20h06

La banlieue rouge est de retour. Dimanche soir, une grande partie de la Seine-Saint-Denis a choisi La France insoumise et ses alliés communistes : sept circonscriptions sur douze. Des têtes nouvelles, à l'image de Bastien Lachaud (6e circonscription) ou Sabine Rubin (9e), et des têtes connues comme celles Marie-Georges Buffet (4e) et d'Alexis Corbière (7e). Un bastion que le mouvement a arraché des mains du Parti socialiste. En un quinquennat, le parti à la rose est passé ici de neuf à zéro député. La bérézina. Elle paraît loin, l'époque «Bartolone, parrain du 93» après les cantonales de 2011, quand le PS avait chipé le département aux communistes avant de lancer nombre de poulains aux législatives de l'année suivante.

Symbole. Au sein du mouvement, cette…

Lire la suite sur Libération

 
1 commentaire - La Seine-Saint-Denis insoumise
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]