La grosse bévue de la nouvelle ministre des Armées

La grosse bévue de la nouvelle ministre des Armées©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 25 juin 2017 à 19h08

La nouvelle ministre des Armées, Florence Parly, est en poste depuis le 21 juin, et elle doit déjà affronter sa première polémique. Alors qu'elle a rendu visite à des militaires de l'opération Sentinelle dans le XVe arrondissement de Paris samedi 24 juin, le maire de l'arrondissement l'accuse d'avoir mis en danger la vie des militaires et des habitants du quartier, explique Le Parisien.

Philippe Goujon, le maire Les Républicains du XVe arrondissement, ne décolère pas depuis la visite de la ministre à la maison communale où sont hébergés certains militaires de l'opération.

"Ce lieu était confidentiel. En débarquant sur place, escortée par des caméras de télévision, la ministre des Armées a été irresponsable", s'insurge le maire.

Pour lui, avoir rendu public ce lieu met en danger les militaires qui y sont hébergés, ainsi que les habitants du quartier, puisque les forces de l'ordre sont régulièrement la cible de terroristes. Il réclame désormais que le ministère des Armées trouve un autre lieu d'hébergement pour les soldats : "Je ne peux pas tolérer que les habitants du quartier soient en danger", a-t-il déploré.

Mais au ministère, on ne comprend pas cette colère. "Cet endroit n'est pas confidentiel. Il sert de lieu de repos aux soldats après chaque patrouille", a réagi le ministère dans les colonnes du Parisien.

 
526 commentaires - La grosse bévue de la nouvelle ministre des Armées
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]