La féminisation de la médecine en pleine santé

A lire aussi

Libération, publié le mardi 10 octobre 2017 à 17h06

Julie Mazet aime ces moments-là, quand son métier de médecin se charge de liens et de chaleur, avec ce sentiment d'être le dernier recours. Cela fait maintenant un peu plus de six ans qu'elle s'est installée dans la maison de santé de Monnetier, près d'Annemasse (Haute-Savoie) où elle exerce avec une autre femme généraliste. Entre femmes, c'est ainsi, on n'en parle même pas. Aujourd'hui, les femmes sont très largement majoritaires chez les médecins généralistes.

Autre lieu, même constat. Nous sommes dans un service de pointe de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, celui de neurologie de l'hôpital Saint-Antoine. 52 lits, spécialisé dans la prise en charge des AVC, mais aussi de la maladie de Parkinson ainsi que de la SEP (sclérose en plaques), on est dans le «dur…

Lire la suite sur Libération

 
1 commentaire - La féminisation de la médecine en pleine santé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]