"La disparition d'un ministère de l'Enfance est une catastrophe"

©Brut
A lire aussi

franceinfo, publié le samedi 20 mai 2017 à 01h19

Lyes Louffok a adressé une lettre à Emmanuel Macron après la suppression du ministère de l'Enfance par le nouveau gouvernement. La voici :

"Monsieur le président de la République, ailleurs et ici, les malheureux sont légion. Vous pourriez penser, à l'instar de ceux qui disent sans honte, 'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde', 'je n'ai pas le pouvoir de soulager toutes les misères de France.' Et je pourrais vous pardonner. 

Mais je pourrais aussi vous faire remarquer qu'il est des misères-mères, des misères qui en engendrent d'autres, qui méritent en conséquence d'attirer une attention particulière. Le malheur des enfants n'est pas pire en soi que celui des vieux ou celui des femmes. Il est pire en soi, parce qu'il compromet l'avenir de tous, prépare une…

Lire la suite sur Franceinfo

 
20 commentaires - "La disparition d'un ministère de l'Enfance est une catastrophe"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]