La comparaison narcissique d'Arnaud Montebourg

La comparaison narcissique d'Arnaud Montebourg©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 03 janvier 2017 à 17h25

Arnaud Montebourg aurait-il pris le melon ? Invité politique de RTL, le candidat à la primaire de la gauche venu évoquer le contenu de son programme présidentiel s'est tout simplement comparé à Victor Hugo. Contrairement à Manuel Valls et Benoit Hamon, le candidat explique ne pas être favorable à l'instauration d'un revenu universel...

Et afin de justifier sa position, le site du Lab remarque que l'ancien ministre du Redressement productif compare son point de vue à l'auteur des Misérables. "Je suis un petit peu finalement comme Victor Hugo quand il exaltait le travail fier. Moi je crois à la société du travail parce que c'est l'outil de la dignité du citoyen".



Une expression bien empruntée par Victor Hugo car ce dernier avait employé le terme "travail fier" dans son ouvrage "L'homme qui rit". Ce n'est pas la première fois qu'un homme politique s'exerce à des comparaisons d'envergure. Nicolas Sarkozy s'était lui-même assimilé à un auteur de renom : il avait comparé les attaques qui concernaient son livre "La France pour la vie" à celles dont Jean Racine avait été la cible pour son ouvrage "Phèdre".

 
132 commentaires - La comparaison narcissique d'Arnaud Montebourg
  • Marre de ces interprétations journalistiques pour vendre de la pseudo information. Ce n'est pas parce qu'une personne cite un auteur célèbre qu'il se prend pour l'auteur. Il a juste oublié de dire "je cite Victor Hugo" etc..
    A part ça je ne soutiens pas particulièrement Montebourg qui manque d'épaules pour porter un projet crédible.

  • "tellement peu comme victor hugo" qui était un génie, que cela ne se voit pas du tout montebourg !!!

  • je ne le sens pas du tout, il a toujours l'air arrogant et constipé. et puis son programme, il n'y a pas de programme du moins ca ressemble à rien, du vent.

  • La gauche beaujolais caviar dans toute son horreur

  • Pour Montebourg, le travail c est : la fete de la rose, une ballade sur une colline avec des journaleux, poser en marinière pour la une d un hebdo et surtout dépenser l argent des francais et dire beaucoup de conneries ...
    Mais le vrai travail en entreprise, il a trouvé ça trop dur, il n a pas continué alors Qu il avait jurer quitter la vie politique...
    Aucune crédibilité ce mec !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]