La claque Jospin, le duel Chirac/Le Pen : remember 21/04/2002

La claque Jospin, le duel Chirac/Le Pen : remember 21/04/2002©Capture vidéo L'Opinion
A lire aussi

Lopinion.fr, publié le jeudi 21 avril 2016 à 15h36

Le 21 avril 2002 reste l'une des dates clés de l'histoire de l'élection présidentielle française. Ce jour-là, la gauche est éliminée au premier tour et le FN est qualifié pour le second.


Souvenirs, souvenirs... Le 21 avril 2002, peu de personnes se doutent de l'énorme surprise qui va sortir des urnes du premier tour de la présidentielle. Beaucoup prédisent un duel entre Jacques Chirac et Lionel Jospin au second tour. Mais à 20 heures, gros séisme : Lionel Jospin arrive en troisième position derrière le président sortant et surtout derrière Jean-Marie Le Pen. La gauche est éliminée au grand dam de ses supporters abasourdis par la nouvelle. Le patron du FN jubile : il accède au second tour de la présidentielle, un fait politique majeur pour lui et son parti.



"J'assume pleinement la responsabilité de cet échec"

Quelques minutes après le résultat, Lionel Jospin prend la parole. « Au-delà de la démagogie de la droite et de la dispersion de la gauche qui ont rendu possible cette situation, j'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conclusions en me retirant de la vie politique, après la fin de l'élection présidentielle » indique alors le candidat. Sa vie politique s'achève

 
114 commentaires - La claque Jospin, le duel Chirac/Le Pen : remember 21/04/2002
  • Ah un grand moment de voir ces pitres si sûr d'eux se faire bâcher !

  • "Le suicide Français" voilà on nous allons lentement mais surement
    A lire dans un hebdomadaire édifiant !

  • les français sont tellement heureux de leur sort, qu'ils revoteront pour les mêmes (l'UMPS) en 2017.....et après ils défileront dans les rues, mécontents

  • le pen au 2ème tour: 1 honte pour la france.

  • Chirac avait remis bien malgré lui la gauche au pouvoir, ce qui lui avait probablement permis de rester président 5 ans de plus.
    Il n'empêche que la gauche au pouvoir c'est toujours plus d'assistanat, plus de fonctionnaires inutiles, plus d'impôts, moins d'entreprises et plus de chômage! A part les immigrés qui sont sur de voir leur niveau de vie augmenter de manière spectaculaire par le simple fait d'être sur le territoire Français pour les autochtones c'est la soupe à la grimace et cette frustration légitime, endémique et persistante d'être spolié !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]