L'identitaire qui se voulait «indic» jugé pour trafic d'armes

A lire aussi

Libération, publié le lundi 11 septembre 2017 à 20h26

Un parfum de barbouzerie plane sur le procès de Claude Hermant, figure nordiste de l'extrême droite. Il est jugé cette semaine au tribunal correctionnel de Lille pour avoir mis en place un trafic d'armes remilitarisées, en provenance des pays de l'Est, principalement de Slovaquie. Il affirme avoir agi pour la bonne cause, en agent infiltré au service de la gendarmerie. Mais voilà, une arme de poing et cinq Tokarev (des pistolets semi-automatiques qui équipaient l'Armée rouge) issus de ce trafic, ont été retrouvés auprès d'Amedy Coulibaly, après l'attentat de l'Hyper Cacher.

Rabougri. L'enquête que menait sur lui la PJ depuis mars 2014 a connu un coup d'accélérateur : le gérant de friterie, fondateur de la Maison flamande, local ouvertement nationaliste, s'est retrouvé…

Lire la suite sur Libération

 
2 commentaires - L'identitaire qui se voulait «indic» jugé pour trafic d'armes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]