L'ex-conseillère en communication d'Alain Juppé se lâche

L'ex-conseillère en communication d'Alain Juppé se lâche©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 12 juillet 2016 à 19h50

Emmanuelle Allibert, ancienne conseillère presse d'Alain Juppé limogée récemment, a manié l'ironie de façon grinçante dans un tweet faisant référence aux mauvais sondages de son ancien employeur.

"Les sondages remontent, la communication est au top : sans moi, ça va mieux". C'est ainsi qu'Emmanuelle Allibert a tenu à faire part au grand jour de son sentiment sur son éviction de l'équipe de communication d'Alain Juppé, information donnée le 6 juillet dernier par Le Canard enchaîné.

La jeune femme a ainsi laissé libre cours à son mécontentement sur le réseau social lundi matin avant de finalement supprimer son message. Celui-ci avait cependant déjà été retweeté plus de 50 fois et n'était évidemment pas passé inaperçu.

Les dernières semaines ont été assez compliquées pour Alain Juppé. Le maire de Bordeaux, candidat à la primaire de la droite et du centre, a en effet vu au mois de juin Nicolas Sarkozy réduire nettement l'écart, comme l'a illustré un sondage pour BFM-TV et Le Parisien paru dimanche. Celui-ci donne 38% d'intentions de vote à Alain Juppé (-5% par rapport au mois précédent) et 26% à l'ancien président de la République (+4% par rapport à mai). Un resserrement qui vient tempérer l'enthousiasme qui avait pendant plusieurs mois entouré la campagne de l'ancien Premier ministre.

Dans son tweet, Emmanuelle Allibert fait à la fois référence à ce sondage et à une nouvelle campagne remarquée lancée sur les réseaux sociaux le 11 juillet par les partisans d'Alain Juppé, à base d'un logo "AJ! 2017" et d'un slogan imparable : "cet été mettez de la crème solaire et parlez leur de la primaire". Un membre de l'équipe d'Alain Juppé aurait déclaré en "off" au Lab-Europe 1 qu'Allibert "était loin de faire l'unanimité au sein de l'équipe".

 
66 commentaires - L'ex-conseillère en communication d'Alain Juppé se lâche
  • Vous voulez parler d'Alain BEN Juppé je suppose ?

  • Réactions complétement hors sujet, renseignez vous avant de commenter votez Sarkozy ou pourquoi pas hollande car curieusement vous ne faites aucun commentaires (et pourtant).

  • "Cet été mettez de la crème solaire et parlez leur de la primaire". Et en 2017 mettez de la vaseline !!!
    Alain Juppé 72 ans en 2017 – 77 ans en 2022
    Énarque. Ténor apparatchik de l'oligarchie alternante quarantenaire.
    Repris de Justice
    Coresponsable majeur de l’état de la France à ce jour.
    - Ministre délégué au Budget. 1986 – 1988
    - Porte-parole du gouvernement. 1986 – 1988
    - Ministre des Affaires étrangères. 1993 – 1995
    - Président du Rassemblement pour la République 1994 – 1997
    - Premier ministre. 1995 – 1997
    - Député de la 2e circonscription de Gironde. 1997 – 2004
    - Président de l'UMP. 2002 – 2004
    - Ministre d'État, de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables. 2007
    - Ministre d'État, de la Défense et des Anciens combattants 2010 – 2011
    - Ministre d'État, des Affaires étrangères et européennes. 2011 – 2012
    - Président de la Communauté urbaine de Bordeaux puis de Bordeaux Métropole. depuis 2014
    - Maire de Bordeaux depuis 2006
    Condamné en appel en 2004 à 14 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité pour "prise illégale d'intérêt", contre 18 mois avec sursis et 10 ans d'inéligibilité en première instance.
    Plus quelques autres petites choses passibles de censure.

  • Mort de rire quand je lis qu'avec Juppé c'est le renouveau

    Tout sauf lui

  • JUPE, c'est qui cet homme ? Connais pas

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]