"L'autruche est sans doute un animal sympathique..." : Philippe charge Trump lors de son discours à l'Assemblée nationale

Edouard Philippe à l'Assemblée nationale lors de son discours de politique générale le 4 juillet 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 04 juillet 2017 à 18h45

4-Juillet, fête de l'indépendance aux États-Unis. Edouard Philippe ne l'aura pas oublié lors de son discours de politique générale ce mardi à l'Assemblée nationale.

Le Premier ministre a profité de son allocution devant les députés pour charger le président américain Donald Trump et sa décision de sortir de l'accord de Paris sur le climat. "Ceux qui par égoïsme ou inconscience tourne le dos à l'accord de Paris sur le climat, manifestent plus qu'une simple incompréhension du monde, ils montrent qu'au fond, ils ont peur du futur", a déclaré Édouard Philippe.



Donald Trump n'est pas expressément nommé, mais c'est bien à lui que s'adresse la métaphore animalière qui suit : "l'autruche est sans doute un animal sympathique, mesdames et messieurs les députés, mais mettre sa tête dans le sable n'a jamais préparé personne à affronter l'avenir. Il nous revient donc de préparer notre pays et notre planète à cette nouvelle ère. De ne pas la subir, mais de la façonner". Une sortie particulièrement remarquée puisqu'Édouard Philippe a ripé sur le nom du volatile, le prononçant d'abord "autrouche" avant de se reprendre. Selon Le Lab d'Europe 1, si la langue du Premier ministre a ainsi fourché, c'est à cause d'une pique lancée du côté des députés de la France insoumise, par Jean-Luc Mélenchon.

Donald Trump, invité par Emmanuel Macron, sera présent au défilé du 14-Juillet à Paris. L'autruche pourrait être au menu.

 
20 commentaires - "L'autruche est sans doute un animal sympathique..." : Philippe charge Trump lors de son discours à l'Assemblée nationale
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]