L'article à lire pour comprendre les élections sénatoriales

L'article à lire pour comprendre les élections sénatoriales©LIONEL BONAVENTURE / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 21 septembre 2017 à 22h10

C'est le dernier scrutin national avant les élections européennes de 2019. Dimanche 24 septembre, la moitié du Sénat sera renouvelée, comme c'est le cas tous les trois ans depuis 2011. Au total, 171 sièges sur 348 seront remis en jeu. Une élection qui intervient après une séquence politique particulièrement chargée, qui a vu s'enchaîner les primaires, la présidentielle et les législatives. Mais comment va se dérouler ce scrutin ? Quels en sont les enjeux ? Franceinfo fait le point.

C'est quoi déjà, le rôle des sénateurs ?

Elus pour six ans, les sénateurs sont avant tout chargés de représenter les collectivités territoriales. C'est pourquoi les candidats aux élections sénatoriales ne sont, a priori, "pas dans une logique partisane, c'est-à-dire qu'ils ne…

Lire la suite sur Franceinfo

 
3 commentaires - L'article à lire pour comprendre les élections sénatoriales
  • Il faut supprimer ce repaire de mafieux !! qui coute des centaines de millions d'euros aux contribuables.

  • les élus n'entendent pas les français leur disant de supprimer le sénat ,qui ne sert que de maison de retraite dorée aux vieux de la politique,ainsi que le conseil économique et sociale.

  • Si nos compatriotes s’intéressent aux législatives, et encore pas tous à voir le taux d’abstentions, c’est qu’ils peuvent directement par leur vote influencer le résultat et que les députés, une fois élus, sont suivis relativement de près durant leur mandat. Tandis que les sénateurs sont élus au suffrage indirect, sur lequel ils estiment ne pas avoir d’action. Et, constatons-le, le Sénat n’a pas bonne presse après de bon nombre de nos compatriotes.

    Et ce depuis longtemps au point qu’il est parfois question de sa suppression, on ne verra donc pas dimanche soir de grandes manifestations de joie comme de dépit à l’annonce des résultats. Et pourtant, cette seconde chambre est importante, mais avec sa réputation de pourvoyeuse de fins de carrière pour les politiciens ayant atteint un certain âge, elle est loin d’être considérée comme le temps de la sagesse incarnée. A ses dépens, évidemment.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]