Jean-Marie Le Pen mis en examen pour ses propos sur "la fournée"

Jean-Marie Le Pen mis en examen pour ses propos sur "la fournée"

Le président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, en septembre 2016 à Paris.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 11 février 2017 à 21h03

Jean-Marie Le Pen devra s'expliquer devant la justice. Le président d'honneur du Front national (FN) a été mis en examen jeudi à Paris pour provocation à la haine après ses propos sur la "fournée" du chanteur Patrick Bruel, tenus en juin 2014.

Interrogé par l'AFP, son avocat Me Frédéric Joachim a dénoncé des poursuites fondées sur des propos "volontairement tronqués" auxquels est attribuée une connotation qu'ils n'ont pas.

Coutumier des poursuites judiciaires pour ses déclarations, Jean-Marie Le Pen s'en était pris en juin 2014 dans une vidéo diffusée sur le site internet du Front national aux artistes engagés contre ce parti, comme Guy Bedos et Madonna. Alors qu'on lui avançait le nom de Patrick Bruel, de confession juive, il avait ajouté : "Écoutez, on fera une fournée la prochaine fois!"

Cette phrase avait suscité des critiques virulentes au sein même du FN. Marine Le Pen avait estimé qu'il s'agissait d'une "faute politique" et Louis Aliot, un des vice-présidents du parti, qualifiant le choix de ce terme de "stupide politiquement et consternant".


"Le mot 'fournée' que j'ai employé n'a évidemment aucune connotation antisémite, sauf pour des ennemis politiques ou des imbéciles", avait réagi Jean-Marie Le Pen. "S'il y a des gens de mon camp qui l'interprètent de cette manière, c'est que ce sont des imbéciles !" À la demande de la justice française, le Parlement européen a levé fin octobre son immunité parlementaire dans cette affaire. Exclu du FN, Jean-Marie Le Pen, 88 ans, siège aujourd'hui parmi les non-inscrits au Parlement européen et non plus dans le groupe "Europe des Nations et des Libertés" coprésidé par sa fille Marine.
 
120 commentaires - Jean-Marie Le Pen mis en examen pour ses propos sur "la fournée"
  • Les partisans du FN qui défendent la "liberté d'expression" du père fondateur poursuivi par la Justice qu'ils trouvent partiale se rendent-ils compte des motifs qui ont fait que sa fille décide de l'écarter du parti qu'il a créé. Elle lui reproche sa "liberté d'expression" qu'elle et ses proches ont longtemps tolérée simplement parce qu'elle gêne ses ambitions présidentielles pour démontrer, dédiabolisation oblige, à ses partisans qu'elle n'est pas comme son père. Les partisans de celui-ci comprennent cette stratégie et voteront pour elle. Jugé par la justice, il l'est aussi par sa fille par pure tactique. Le FN n'a pas changé.

  • D'un coté, Le Pen, comme de l'autre, magistrats et journalistes, aucune raison d'être fiers !

  • avatar
    jp_12  (privé) -

    La fille et le gen,dre font la fine bouche après avoir approuvés les propos nausé a bonds du vieux.

    quel est le parti en tête des sondages pour le premier tour,et qui augmente son avance...réponse ?

    avatar
    Laurencedarabi  (privé) -

    Salut à vous, et pourtant, ça fait des dizaines de fois qu'il est condamné ! Il serait temps que ce frontiste tâte un peu les barreaux, hein ?

    avatar
    jp_12  (privé) -

    C'est le deuxième qui compte....

    heu non...comme aux jeux olympiques,on se souvient des premiers, jamais des seconds.

    avatar
    jp_12  (privé) -

    Deuxième tour qui compte... Front national: la facture délirante du programme économique de Marine Le Pen
    La liste des mesures proposées par Marine Le Pen a de quoi donner le vertige à Bercy.

    Avec l’Institut de l’entreprise, Challenges qui est loin d'être taxé à gauche en a chiffré le coût.... édifiant !

    oui mais...elle progresse,alors ce que vous citez ne doit pas avoir beaucoup d'impacts, encore moins de valeurs, pas crédible comme arguments.il faut trouver autre-chose.

    avatar
    Laurencedarabi  (privé) -

    La marine est incapable de gérer et de s'entendre avec qui que ce soit...Même dans la famille, on ne peut pas dire que tout se passe bien.
    Déjà en 2011, le fn a vendu son "paquebot" de St Cloud, en plein naufrage financier,10 millions d'euros pour renflouer ses dettes internes, notamment pour rembourser M. Le Rachinel, miltant frontiste qui avait beaucoup prêté à la famille Le Pen qui ne l'avait par contre pas beaucoup remboursé. L'affaire comme d'habitude avec le FN s'est réglée en justice.
    Et je ne parle pas des "abus de biens sociaux" auxquels ont été condamnés Mrs les maires fn de Vitrolles, Nice, Orange, Toulon...Un désastre permanent dans la gestion des affaires publiques...
    Imaginez un seul instant, les dégâts, si ces gens-là étaient au pouvoir !

    avatar
    palinsectelutin  (privé) -

    "Aux jeux olympiques, personne ne se souvient de LP ! Comme d'habitude, en finale il fait toujours chou blanc."

    avatar
    jp_12  (privé) -

    Tous les économistes de droite ou gauche sont d'accord avec toi... l'histoire de l'équivalence euros / francs en a été une preuve significative.

    Reste que la fille est largement en tête et qu'au final les propos du borgne passent pour de petites grivoiseries... résultat de la politique menée depuis plusieurs décennies dans notre beau pays par des énarques compétents, le dernier en date est un modèle du genre !

  • Mr Melanchon veut purger la police. Mais là personne ne relève.

  • avatar
    Laurencedarabi  (privé) -

    Le frontiste n'en sera pas à sa première condamnation...
    J.M..Le Pen : reconnu coupable par le tribunal administratif de fraude fiscale
    (Redressement de 1,4 Millions de Francs), reconnu coupable d'apologie de crime de guerre dont la déportation pour l'édition d'un disque sur lequel on peut entendre "un hymne du parti nazi" et "Vive Hitl er", reconnu coupable d'antisémitisme insidieux, reconnu coupable de banalisation d'actes jugés constitutifs de crimes contre l'humanité (11/10/1989) pour avoir qualifié les chambres à gaz de "point de détail" de la 2ème guerre mondiale, reconnu coupable de captation d'héritage, 5000F à verser, reconnu coupable d'agression d'une candidate socialiste, 3 mois avec sursis, 20 000F d'amende, 2 ans d'inéligibilité, reconnu coupable d'avoir tenu des propos sur
    l'inégalité des races avec B.Megret. Condamné à verser 10 000F à L 'UEJF
    (Union des Etudiants Juifs de France) et à publier à ses frais le jugement dans 3 hebdomadaires (30 000F par publication).
    Liste de ses condamnations :
    1960, condamné pour menaces de mort proférées à l'encontre d'un commissaire de Police.
    1964, condamné pour coups et blessures volontaires.
    1969, condamné pour coups et blessures volontaires.
    1971, condamné pour apologie de crime de guerre.
    1986, condamné pour antisémitisme insidieux.
    1986, condamné pour apologie de crimes de guerre dont la déportation.
    1987, condamné pour provocation à la haine, à la discrimination et à la violence raciale.
    1991, condamné pour trouble manifestement illicite à l'ordre public.
    1991, condamné pour banalisation de crimes contre l'humanité et consentement à l'horrible.
    1992, condamné pour diffamation.
    1993, condamné pour injure publique.
    1995, condamné pour oublis de plus-value boursière et sous-estimation de loyer.
    1996, condamné pour avoir tenu des propos ayant gravement porté atteinte au président du tribunal d'Auch.
    1997, condamné pour avoir injurié l'association Ras l'front (mouvement anti-FN) de " mouvement de tueurs de flics ".
    1997, condamné pour avoir injurié le président de SOS-Racisme.
    1997, condamné pour banalisation de crimes contre l'humanité et consentement à l'horrible.
    1998, condamné pour injures publiques et violences sur personne dépositaire de l'autorité publique dans l'exercice de ses fonctions.
    1998, condamné pour avoir présenté une tête en carton à l'effigie de Catherine Trautmann.
    1998, condamné pour avoir déclaré "Je crois à l'inégalité des races ".
    1999, condamné pour incitation à la haine raciale et apologie de crime de guerre.
    2002, condamné pour avoir reproduit sans autorisation un reportage de treize photographies prises par l'AFP.
    2004, condamné pour provocation à la haine raciale.
    2005, condamné pour incitation à la haine raciale.
    2008, condamné pour complicité d'apologie de crimes de guerre et contestation de crime contre l'humanité.
    Voilà le palmarès pour l'instant...(6)

    avatar
    jp_12  (privé) -

    N'en jetez plus la cour est pleine !

    C'est un récidiviste !....
    Merci à Laurencedarabi

    Merci à Laurencedarabi pour l'énumération du récidiviste Le Pen qui était président du FN pendant toutes ces années, accumulant des condamnations, accepté par sa fille proche de lui. A partir de quelle année, lui a-t-elle reproché la goutte qui a fait déborder la vase et pourquoi ? parce qu'il l'avait fait nommer présidente et que cela lui a donné des ambitions présidentielles. Alors le père devenait encombrant, il fallait le mettre sur la touche pour rassurer certains électeurs qui croient à la soit disant dédiabolisation. Pourtant tout au long de cette carrière, souvenez vous, on disait qu'il disait tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas, même tous ses dérapages verbaux, antisémites, racistes qui lui ont valu toutes ces condamnations ? Et maintenant les électeurs du FN ne pensent plus cela ? Le FN n'a pas changé.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]