Jean-Christophe Cambadélis : "La sédition d'Emmanuel Macron a joué dans le retrait de François Hollande"

Jean-Christophe Cambadélis : ©FRANCE 2
A lire aussi

franceinfo, publié le lundi 27 février 2017 à 12h02

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste était l'invité de "Dimanche en politique" le 26 février 2017. A deux mois du scrutin présidentiel, le patron du PS, organisateur de la primaire de la Belle Alliance populaire soutient le vainqueur Benoît Hamon. Il plaide pour une candidature unique de "toutes les gauches" que pourrait incarner Benoît Hamon, considérant que "Jean-Luc Mélenchon est trop clivant".

La semaine passée a été marquée par l'accord électoral et programmatique entre Benoît Hamon et le député européen vert Yannick Jadot, qui a retiré sa candidature à la présidentielle. Cet accord a été approuvé, ce dimanche 26 février, à près de 80% des électeurs de la primaire EELV. "Champagne, l'accord est fait !" s'exclame Jean-…

Lire la suite sur Franceinfo

 
16 commentaires - Jean-Christophe Cambadélis : "La sédition d'Emmanuel Macron a joué dans le retrait de François Hollande"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]