"J'me tire" : furieux, le député PS Christophe Caresche quitte le plateau de LCP

"J'me tire" : furieux, le député PS Christophe Caresche quitte le plateau de LCP

Le député PS Christophe Caresche et l'élu communiste André Chassaigne dans l'émission "Ça vous regarde" sur LCP, mercredi 22 juin 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 23 juin 2016 à 16h34

- La contestation contre le projet de loi Travail continue de battre son plein dans la rue et de diviser les politiques. Excédé par un débat avec son homologue communiste, le député PS Christophe Caresche, proche de Manuel Valls, a claqué la porte de l'émission à laquelle il participait sur LCP.

-

A la veille d'une nouvelle manifestation contre la loi Travail, le débat a été houleux entre l'élu communiste André Chassaigne et le député socialiste de Paris, Christophe Caresche, tous deux invités de l'émission "Ça vous regarde" sur la chaîne LCP mercredi soir. En cause : le recours du gouvernement à l'article 49-3 pour faire passer en force son projet de loi Travail. "Et la démocratie, qu'est-ce que vous en faites, M. Caresche ?" lui lance le député communiste du Puy-de-Dôme, opposé au texte. Une question à laquelle répond l'intéressé, passablement énervé, en invoquant l'abolition de la peine de mort en 1981. "Elle était minoritaire" justifie Christophe Caresche, "il ne fallait pas l'abroger ?". "Cet argument ne tient pas", lui rétorque l'élu communiste.



L'échange - houleux - ne s'arrête pas là. Taxé de populisme par son interlocuteur, André Chassaigne s'étonne : "Ah bon populiste ? De la part d'un député qui se dit socialiste et qui a oublié toutes les valeurs de la gauche ? J'aurais honte à votre place". "C'est vous, le fossoyeur de la gauche", lui répond le proche de Manuel Valls. " Quelle honte ce que vous faites ! Abandonner toutes les valeurs de la gauche comme vous le faites depuis 2012 !" insiste encore le député communiste. "Bon moi j'me tire. Ras le bol" finit par lancer Christophe Caresche, qui semble-t-il n'a pas apprécié cette dernière invective, avant de quitter le plateau.
 
51 commentaires - "J'me tire" : furieux, le député PS Christophe Caresche quitte le plateau de LCP
  • Il a fait usage du 49/3 ou je me trompe
    Quel bel avenir pour notre pays avec des professionnels de la politique comme nous avons .
    Il suffit de voirece qui se passe en GB pour comprendre où cette catégorie professionnelle nous emmène

  • On connaît cet antique " député" stalinien , le Dédé pittoresque à l'accent bougnat , bon client de plateaux télévisés . Hypocrite , baratineur de lyrique mauvaise foi, hâbleur, madré , bateleur tout agité de ses moulinets télévisuels archi-usés de vendeur de carrefour à la sauvette, néanmoins prompt à placer les siens aux meilleures places,, toujours pour ce qui est contre et contre ce qui est pour . La soupe "parlementaire" est cependant bonne pour ce coco-là ! Il sait que l'URSS n'existe plus : il s'en fout : sa " députation" l'autorise à réciter ses vieux tracts du PCF comme mantra et sourate aux jours de télévision " Questions au gouvernement" . ( " La plus grande attâââaque contre les clâââsses pôôôopulaires depuis 1947" , " un déni de démocratie " , " les valets français du Grand Capital " etc : vous connaissez le tract par coeur , comme les psaumes à la Communion Solennelle ....).
    Scorie du communisme le plus stalinien et obtus qui soit . Il lui reste éventuellement une place en Corée du Nord. comme Intermittent Apparatchik détaché .

  • Il n'y a que la vérité qui fâche vraiment.
    Comment le PS ose-t-il se nommer parti socialiste ?
    Après un tel projet de loi c'est révoltant .

  • Otez-moi d'un doute: il "se tire" (comme il dit élégamment) mais pas de l'assemblée nationale et de ses menus avantages, au moins ?

  • c'est pas grave les communistes voterons socialiste en 2017

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]