"Il faut fermer les mosquées salafistes", martèle Marine Le Pen

"Il faut fermer les mosquées salafistes", martèle Marine Le Pen©RTL
A lire aussi

RTL, publié le mercredi 08 mars 2017 à 11h45

Invitée des Petits-déjeuners de la présidentielle de RTL ce mercredi 8 mars, Marine Le Pen est interpellée par un auditeur, Hassan, Français de confession musulmane qui réside à Orange et s'inquiète de ne pas pouvoir pratiquer sa religion faute de mosquée. "Cela fait quinze ans qu'on se bat pour avoir un lieu" dans sa ville, explique-t-il, souhaitant savoir s'il pourra compter, si Marine Le Pen devenait présidente, obtenir "un lieu décent de prière".



"La République ne reconnaît, ne subventionne, ne salarie aucun culte, répond automatiquement la candidate frontiste.

Si les croyants musulmans souhaitent avoir des lieux de prière, il faut qu'ils les financent", explique-t-elle, s'en remettant à la loi de 1905 sur la séparation de l'Église et de l'État. Marine Le Pen affirme par ailleurs que "le nombre de mosquées construites est tout à fait spectaculaire" sur ces dernières années. "Donc on ne peut pas dire qu'il y aurait là une volonté d'empêcher des lieux de prière", conclut la candidate.

Celle-ci attend par ailleurs de l'État qu'il fasse "fermer les mosquées salafistes qui existent en France", affirmant que "le gouvernement en a fait fermer un nombre ridicule". La candidate du Front national en profite pour tacler son principal adversaire dans la campagne électorale, Emmanuel Macron. "Monsieur Macron vient d'indiquer qu'il jetait à la poubelle la laïcité", affirme-t-elle. "Il est le mondialiste. Je suis, moi, la patriote", lançait-elle un peu plus tôt dans la matinée à l'égard de son adversaire.

 
74 commentaires - "Il faut fermer les mosquées salafistes", martèle Marine Le Pen
  • Qu'il y a t il d'anormal là?. Je pense que tout le monde ne peut être que d'accord,mis à part les salafistes bien sur!!.

  • C'est ce que fait le gouvernement actuel, après s'être assuré que ça correspond à la réalité.

  • Est-ce que cela les empêchera de se regrouper et de prêcher leur parole ? N'est-il pas préférable de pouvoir les surveiller dans des lieux identifiés ?
    Plus que de s’intéresser aux lieux de cultes, il faut s'inquiéter des lieux d'enseignement communautaire non-identifiés. C'est là qu'on fabrique les problèmes en inculquant un message non laïque depuis le plus jeune âge..

  • Cela ne va pas faire plaisir à Hollande et ses amis!!!

  • Loi de 1905 sur la séparation de l' Eglise et de l' Etat .

    Les églises ( bâtiments ) appartiennent à l'Etat .

    Avant d'ouvrir une mosquée, il faut avoir un terrain et un permis de construire. Si les maires ne veulent pas de mosquées, dès qu'il y a un terrain à vendre, il faut qu'ils fassent jouer leur droit de préemption.

    Ce qui n' empêche pas à Marine de ne pas mettre de l' huile sur le feu , et savoir la fermer à bon escient

    Les églises construites avant la loi appartiennent aux communes qui les entretiennent et en laissent l'usage au clergé catholique. Ces édifices ont été construits et financés par les fidèles catholiques en un temps où la liberté de culte n'existait pas ou hors de l'Eglise point de salut.Les temps ont changé et si ces lieux de culte sont désertés pourquoi ne pas en laisser l'usage à nos compatriotes musulmans qui doivent pouvoir dignement pratiquer leur culte tant qu'ils respectent les Lois de la République. N'oublions pas que par leurs impôts ils en financent l'entretien.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]