Grosse altercation entre Carole Delga et un élu FN

Grosse altercation entre Carole Delga et un élu FN
A lire aussi

L'Opinion, publié le vendredi 03 février 2017 à 17h15

Vendredi en pleine séance plénière, la présidente de l'assemblée s'est dirigée vers l'élu FN et a tenté de lui arracher son micro.



Gros incident de séance ce vendredi au conseil régional d'Occitanie. Un élu frontiste Emmanuel Crenne s'en est pris à un élu PS.

"Moi, mon arrière-grand-père a fui le fascisme en Italie, mon grand-oncle est mort fusillé par les SS alors que vous, les socialistes, vos prédécesseurs ont voté les pleins pouvoirs à Pétain !" a-t-il lancé en pleine séance plénière.

La présidente de l'assemblée, Carole Delga, qui ne présidait pas à ce moment-là, s'est alors dirigée vers l'élu FN qui avait la parole pour lui arracher son micro. Ce dernier s'est alors défendu. Dans le même temps, Sylvia Pinel, première vice-présidente de la région, condamne les propos de l'élu FN : "C'est indigne, indigne". De retour dans son fauteuil, la présidente de la région décide alors de suspendre la séance. Sur cette vidéo, on voit le service d'ordre du conseil régional se diriger vers l'élu FN.

 
488 commentaires - Grosse altercation entre Carole Delga et un élu FN
  • avatar
    bituit  (privé) -

    Imaginez que la victime de cet assaut pour l' empêcher de parler, ait claqué le museau de Carole, il se faisait aussitôt traiter de "FACHO" !
    il aurait dû la laisser tirer et lâcher le micro pour l' envoyer les fesses en l' air dans les roses !

  • avatar
    bituit  (privé) -

    Il faut que Cambadélis dédiabolise le PS qui devient 1 parti liberticide et totalitaire envers le peuple qui ne le suit plus !
    Le 1er secrétaire doit demander des cours de rattrapages à MLP qui tient son monde avec poigne à se sujet !

  • avatar
    bituit  (privé) -

    Pour 1 fois que l' on peut entendre la voix d' 1 personne frappée dans sa famille par le mauvais choix des parlementaires en 40,
    après 1 flopée de mauvais choix sous le front populaire, quand les français prenaient leurs 1ers congés payés pendant que les allemands se préparés à nous flanquer 1 raclée , la dictature de la pensée unique arrache le micro ....!

  • Delga représente bien la puanteur de ce que l'on vit avec l'UMPS depuis des années, il n'y a pas de liberté d'expression a double sens.
    Pourvu que les Français réagissent en mai 17, il y en a vraiment marre !

  • Il faut reconnaitre que les socialistes vient dans l'irréalité et le déni. Ils sont permissifs en tout sauf si on les contre et si on n'est pas de leur avis. Là, comme Valls et compagnie, ils imposent ou perdent la boule et explose de colère comme Delga ou comme les perdants en Amérique. Ils parlent de démocratie mais pour leur propre intérêt. Cependant, pour leurs opposants, c'est une autre histoire.
    Ce qui me choque, ce sont les gens qui soutiennent et excusent ce genre de comportement au nom de la haine d'un parti sans se rendre compte que la liberté d'expression est en danger.
    Ensuite, il ne faut pas oublier que l'histoire démontre que ce sont les socialistes qui ont donné pouvoir à Pétain. Que le parti ainsi que leur chef en 1939/1945 en Allemagne était des sociaux-démocrates.
    Alors avant de créer des polémiques, il faut réfléchir et savoir garder son calme car Delga n'a pas su gérer une situation que j'estime simple à maîtriser.

    avatar
    bituit  (privé) -

    Les socialistes nous apportent aventures militaires et catastrophes nationales !
    Pour ce coup, le mal est fait , le ver est dans le fruit pour déclencher la confrontation communautaire,
    et le pays parti pour perdre encore 1 guerre, La guerre économique !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]