Glavany (PS): Macron a "plus incarné la République en un mois" que Hollande "en 5 ans"

Glavany (PS): Macron a

Jean Glavany, ancien député PS, le 18 janvier 2017 à l'Assemblée nationale

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 14 juin 2017 à 10h32

L'ancien député PS Jean Glavany, battu dès le premier tour aux élections législatives, a jugé mercredi qu'Emmanuel Macron a "plus incarné la République en un mois que François Hollande en cinq ans".

"A écouter beaucoup, notamment des frondeurs ou commentateurs, ce quinquennat n'aurait pas été assez à gauche", a expliqué l'ancien ministre sur France Inter. Mais, pour lui, "ce n'est pas de gauche que ce quinquennat a manqué mais de République".

"On a manqué d'un chef de l'Etat avec de l'autorité naturelle, le sens de la décision, de la cohérence, de la fermeté, il n'y a pas eu d'incarnation de la République", a-t-il déploré.

Selon M. Glavany, "beaucoup de Français se sont trouvés perdus par rapport à ça, personne ne leur a parlé de la France".

"Sur l'incarnation, il n'y a pas grand chose à dire d'Emmanuel Macron", a ajouté M. Glavany, pour qui le nouveau président a "plus incarné la République en un mois que François Hollande en cinq ans".

Battu dès le premier tour dimanche dernier dans les Hautes-Pyrénées, M. Glavany, 68 ans, a mis sa défaite en partie sur le compte du "positionnement subtilement central du nouveau parti, et diablement efficace, qui consiste à s'allier avec la gauche pour battre la droite et s'allier avec la droite pour battre la gauche".

M. Glavany a aussi pointé "le parcours très subtil et très bien dosé de l'exécutif depuis l'élection", prenant l'exemple des ordonnances pour réformer le code du travail, qui "montrent la volonté d'avancer sans que personne n'en connaisse le contenu".

M. Glavany, qui a été proche de François Mitterrand et de Lionel Jospin, reconnaît en outre que "c'est la défaite des partis anciens et plus encore du Parti socialiste", même si pour lui, "l'idéal socialiste, social-démocrate (....) est plus moderne que jamais".

  

 
50 commentaires - Glavany (PS): Macron a "plus incarné la République en un mois" que Hollande "en 5 ans"
  • Même Mme Royal, qui le connaît mieux que tout le monde, disait que c'était un incapable, Mr Fabius, aussi. Cinq années perdues, alors que lui est satisfait de son bilan. Chaque socialiste doit dire "Hollande m'à tuer".

  • 1/ - On feint d'oublier que 51,3% d'électeurs sont indifférents à ce cirque d'imposture : dans ce flot d'opportunistes sans épaisseur , une chèvre et un âne seraient élus .
    2/ - Il est effrayant de constater que , moins d'un mois après son départ de l'Elysée, M. Hollande n'est déjà plus rien ni personne s'il fut jamais quelqu'un - un peu comme si la France avait vécu 5 ans avec uniquement la honte de l'affaire Leonarda et celle du Théo et la voix saccadée d'un commentateur bavard .
    3/ - Les socialo-impôts partageux , avec leurs alliés stalino-cocos du parti du Piolet , ont porté la dette nationale à un niveau abyssal de 2175 milliards d'euros en dépit de l'étranglement fiscal des 45% de foyers fiscaux qui s'acquittent de l'impôt destiné à l'Hopital , à la Recherche , à l'Université, à la Défense . Seul compte la gabégie financière pour le confort de 15 millions d'assistés soviétisés dont l'absence d'effort civique est louée comme une Vertu : RSA CMU APL Pension " psychologique" bidon , Allocations de la CAF , Aides municipales et départementales individuelles pour l'oisiveté encouragée , Minimum vieillesse pour récompenser ceux qui ne cotisèrent JAMAIS ni ne travaillèrent ( sinon " au noir" ) ; chômeurs " professionnels" bien connus des services compétents qui ne recherchent aucun emploi mais grapillent les allocations pour payer leurs 2 paquets de tabac par jour et leurs grattes-grattes au rade du coin en se murgeant au mauvais vin en entretenant 3 clébards dans leur HLM .
    4/ - Les Bobos à 4/4 , catogans et anglais d'entrée en 6e ont inventé en 10 ans le terrain " piscinable" ( sic !) après que les caaaaadres eussent inventé " la poutre apparente" ; tout ce beau monde a érigé un nouveau rempart : celui des terrasses de bistrots aux noms américains prétentieux dans des rues sans vie où suinte l'arrogance suffisante du nouveau nanti et où on vit " entre-soi" à crâne artistement rasé coiffé d'une paire de soleil vissée dessus . et ce , avec l'incontournable écharpe-tube en synthétique indispensable en plein cagnard d'été .
    5/ - 36 000 communes, 36 000 conseils municipaux, 36 000 maires aux compétences urbanistiques ( vandalisme historique ) et écologiques limitées( route, centre commercial , cité-logement au détriment des espaces agricoles et maraîchers , béton-goudron ) , toujours à pleurnicher sur " les dotations d'Etat" (payées par les 45% de pressurés fiscaux ) mais incapables de réduire à 15 000 le nombre suffisant de communes françaises .
    6/ - Une pléiade de conseils départementaux inutiles et coûteux avec leurs cohortes de Comités Machin-Truc pour retraités de la politique , Syndicats Inter-quelque chose Bidule , Régions aux noms désopilants sinon grotesques .
    ------------------ Voilà 5 ans de non-agir . Sic transit gloria mundi ....

  • Macron incarne la République du fric,la trahison et la lacheté.Rien de moins.Tous ces lâches ,Valls en tête,qui n'ont aucune conviction et ont sauvé leur tête,cette majorité législative ressemble à une auberge espagnole,un panier de crabes.Je leur souhaite bien du plaisir pour avancer ensemble.Ce sera

  • VOSGESPAT  (privé) -

    Hélas oui il a raison, hollande à détruit la France et son parti avec.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]