François Patriat : " ce n'est pas un échec pour le gouvernement"

François Patriat : " ce n'est pas un échec pour le gouvernement"
A lire aussi

franceinfo, publié le mardi 26 septembre 2017 à 02h07

A l'occasion des élections sénatoriales d'hier, François Patriat, le président du groupe de la République en Marche au Sénat, était l'invité de Julien Benedetto, ce lundi 25 septembre, dans le 22 heures - minuit.  

Quelques 70 000 grands électeurs étaient appelés à voter ce dimanche 24 septembre, pour renouveler la chambre haute du Parlement. C'est une victoire pour la droite qui récupère dix-sept sièges. La République en Marche, se positionne, elle, en quatrième position, avec seulement 28 sénateurs élus. 

" C'est en deçà de nos espérances, compte tenu du fait que nous pouvions espérer gagner quelques dix ou quinze sièges. C'était notre objectif depuis le début de la campagne", précise le sénateur de la Côte-d'Or. 

Aujourd'hui, ces faibles résultats de la…

Lire la suite sur Franceinfo

 
6 commentaires - François Patriat : " ce n'est pas un échec pour le gouvernement"
  • Qu'est-ce qu'un échec: ne pas atteindre un objectif qu'on s'est fixé. Mais avant que les nouveaux Princes reconnaissent un échec, il passera de l'eau sous les ponts

  • Ce n'est absolument pas un échec les candidats du fait de leur récente nomination ne sont pas encore connus.

  • On va lui chanter la chanson "C'est guignol, c'est guignol" à Patriat. Il n'y a aucun élu En Marche, pour la bonne raison que ceux qui sont inscrit sos ctte étiquette au sénat sont tous des magouilleurs de l'UMPS recyclés par Macron.

  • Là ce n'est pas un échec ? En principe quand on atteint pas ses objectifs c'est un échec ..... mais libre à lui de penser le contraire .Par contre les sénateurs sont élus par les élus locaux et avec la popularité actuelle et à prévoir de ce gouvernement les candidats aux élections municipales qui se réclameront de RM ont du soucis à se faire ! Au prochain renouvellement du sénat là il aura du mal a nier l'échec en question .....

  • Il pourrait ajouter : «c’est une grande victoire pour le Parti communiste français.» Cela le mettrait complètement en phase avec l'admirable langue de bois que LREM s'emploie à transformer de fond en comble, pour lui donner un nouvel essor.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]