François Fillon raconte le calvaire de son épouse

François Fillon raconte le calvaire de son épouse©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 06 avril 2017 à 12h53

Dur dur la vie de femme de candidat à l'élection présidentielle. Et encore plus dure quand son nom est cité dans une affaire d'emploi fictif présumé.

Depuis janvier dernier, l'affaire Penelope ne cesse de faire la Une de l'actualité et d'empoisonner la campagne de François Fillon. Mais le candidat Les Républicains n'est pas le dernier pour l'évoquer.

Depuis les révélations du Canard enchaîné, Penelope Fillon vivrait un véritable calvaire raconté par son mari lors d'une réunion de ses soutiens. "Le plus dur, ce qui me fait le plus mal, ce sont les treize heures d'audition qui lui ont été infligées. Elle n'en peut plus. Elle est partie quelques jours chez sa sœur", déclare François Fillon dans des propos révélés par le site de Paris Match.



Depuis, les nuits sont courtes pour la femme du candidat mise en examen le 28 mars dernier et qui semble vivre un traumatisme. "Chaque matin, elle met le réveil à 6 h 30 car elle craint une nouvelle perquisition", précise François Fillon. Une petite phrase qui a piqué au vif certains internautes qui expliquent se lever tôt même sans perquisition.
 
1116 commentaires - François Fillon raconte le calvaire de son épouse
  • Il ne s'est pas servi dans les caisses c'est de l'argent pour payer les collaborateurs n'en déplaise à certain aucune preuve que sa femme n'a pas travaillé pour lui .

  • Il raconte le " Calvaire " de sa femme , mais à aucun moment il se demande........A qui la faute........!!!

  • La première marche fut peut être de se marier avec lui...

  • Quel calvaire 200 000euros par an pour rester a la maison ! Il y en a qui s'amuse à se lever le matin pour un smic .Pauvres gens

  • La pauvre est elle ,comme cendrillon logée dans les soupentes de son château? je suis quand même certain qu'elle ne doit pas avoir de cal aux mains ! sait elle essayée à faire une lessive à la main dans une bassine d'eau froide en hiver ?j'ai moi un doute car pour soit disant 2 notes pour un bouquin avoir 100 000 euros c'est très loin de l’employée de ménage et de son smic !quand elle en a un ! j'ai une certitude si la justice est juste que cette famille soit condamnée à rembourser ces émoluments indu ,et soit obligé de faire des travaux d'intérêts communal ! dans un 1er temps et que Mr ne bénéficie pas de sa retraite de politicien ou alors rémunéré sur le salaire de base de la pension actuelle en souhaitant pour lui qu'un autre individu ne mette pas en place une TVA à 22% !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]