"Fainéants": Macron "parle cash" affirme Gilles Le Gendre

"Fainéants": Macron "parle cash" affirme Gilles Le Gendre

Selon Gilles Le Gendre (ici le 15 juin 2017 à Paris), le vice-président du groupe REM à l'Assemblée nationale, il va falloir s'habituer au "parler Cash" du président.

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 13 septembre 2017 à 11h28

Gilles Le Gendre, vice-président du groupe REM à l'Assemblée nationale, a exclu mercredi qu'Emmanuel Macron ait pu faire preuve de "mépris social" en prononçant le terme de "fainéants", expliquant que le président "parle cash" et qu'il va falloir s'y habituer.

"Le mépris social, je l'exclus absolument", a déclaré M. Le Gendre, interrogé par RFI sur la déclaration polémique d'Emmanuel Macron sur les "fainéants" qui s'opposeraient aux réformes du gouvernement.

"S'il y a un homme respectueux des individus, c'est bien lui", a assuré le député. "Simplement, il faut le prendre tel qu'il est, il parle cash et, pendant cinq ans, il va falloir s'habituer à ce que le président de la République ne soit ni dans le politiquement correct, ni dans les faux semblants. Il parle cash".

"Qui visait-il en parlant des fainéants ? Certainement pas les syndicalistes, certainement pas les travailleurs, certainement pas un groupe social identifié", a encore estimé M. Le Gendre, fustigeant "une culture de l'inefficacité publique" en France "depuis 25 ans".

"La fainéantise de l'action publique est quelque chose que nous devons combattre avec la dernière énergie et si, pour le faire, il faut déplacer un certain nombre de vaches sacrées, nous le ferons", a-t-il affirmé.

 
53 commentaires - "Fainéants": Macron "parle cash" affirme Gilles Le Gendre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]