En Marche! largement en tête, l'abstention encore en hausse au second tour

En Marche! largement en tête, l'abstention encore en hausse au second tour

Emmanuel Macron le 8 juin 2017 à Paris.

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 15 juin 2017 à 19h25

La République en Marche l'emporterait largement dimanche au second tour des législatives, avec dans tous les cas de figure environ 60% des voix, lors d'un scrutin marqué par une nouvelle poussée de l'abstention, selon un sondage Opinionway Orpi diffusé jeudi.

La formation d'Emmanuel Macron remporterait entre 440 et 470 sièges sur les 577 que compte l'Assemblée nationale, Les Républicains alliés à l'UDI de 70 à 90 sièges, et le Parti socialiste et ses alliés de 20 à 30, selon les projections de l'institut.

La France insoumise et le PCF décrocheraient 5 à 15 sièges, le Front national entre 1 et 5. De 3 à 10 sièges reviendraient à d'autres candidats.

Dans l'hypothèse d'un duel entre un candidat LR/UDI et celui d'En Marche! ce dernier recueille 58% d'intentions de vote contre 42% au représentant de la droite, selon cette enquête pour Les Échos et Radio classique.

En duel contre le Front national, le candidat d'En Marche! l'emporterait avec 60% des voix contre 40% à celui du FN. Face à un candidat de gauche (PS/alliés ou La France insoumise), le candidat macroniste recueille 59% contre 41%.

La participation au second tour est évaluée à 46% du corps électoral, en baisse par rapport à celle déjà très faible (48,7%) du premier tour.

Près de huit Français sur dix (78%) se disent sûrs de leur choix. Les électeurs interrogés sont en revanche partagés sur leur souhait de voir Emmanuel Macron disposer d'une majorité à l'Assemblée : si 48% le souhaitent, 50% sont d'un avis contraire.

Enquête réalisée en ligne du 13 au 15 juin auprès de 2.901 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

  

  

  

 
32 commentaires - En Marche! largement en tête, l'abstention encore en hausse au second tour
  • Avant d'aller voter, réfléchissez bien aux suites....
    On nous a assassiné depuis le début de la campagne, qu'il fallait ""rajeunir"" le gouvernement....
    Mais, à moins que l'on me prouve le contraire, le savoir ne tombe pas comme par miracle dans les méninges des ""plus jeunes" ...
    Cet article du journal L'Opinion, nous révèle un article qui fait beaucoup réfléchir :

    « « « « « « On connaissait déjà Fabienne Colboc dans l’Indre-et-Loire qui avait fait un débat catastrophique juste avant le premier tour des législatives. On a découvert Pierre Person, candidat macroniste à Paris qui a refusé le débat face à sa rivale pro-Mélenchon du second tour. Voilà maintenant deux nouvelles « stars » du web : Anissa Khedher candidate macroniste dans la 7e circonscription du Rhône et Annaïg Le Meur, première circonscription du Finistère.
    Ces deux candidates ont elles aussi réalisé des prestations consternantes lors de leurs passages télé. Anissa Khedher s’est d’abord perdu dans ses notes. La pauvre a été incapable d’exposer ses idées. Ce débat a été un vrai chemin de croix. Quant à Annaïg Le Meur, opposée à Jean-Jacques Urvoas lors d’un débat du second tour, a avoué ne pas savoir sur quoi reposait la future réforme sur le code du travail. Elle a été incapable de défendre le projet proposé par Emmanuel Macron. Dur dur pour ces deux candidates... qui ont pourtant de grandes chances d’être députées étant arrivées en tête le 11 juin. » » » » »

  • ce qui démontre le peu de confiance faite a en marche ,étre élu avec un score inférieur a 20% je ne pense pas que ce soit une victoire ,les 80% restant si ils ne votent c'est qu'ils n'approuvent pas gare au retour de baton

    je les taxerais d'une amende de 50 euros pour ne pas avoir été voté ; après ils seront les premiers à rouspéter ...........

  • Macron a décidé d'augmenter la CSG deé 1,7°/° pour les retraités , ce qui va entraîner une baisse du pouvoir d'achat , baisse qui dure depuis plusieurs années . le vote blanc n'étant pas comptabilisé , je vais augmenter le nombre des abstentionnistes et rentrer en résistance .

  • Un baratin, ce qu'il y a de plus trivial, de plus vulgaire : honte aux sondagistes, à ceux qui commandent et payent les sondages, et honte à ceux qui les diffusent aveuglément.

  • A tous ce qui disent que ceux qui ne vont pas voter n'ont pas leur mot à dire. J'ai longtemps pensé comme vous jusqu'au jour où j'ai pris conscience que nous élisons des personnes qui nous imposent leurs volontés, souvent à l'opposé de leurs programmes électoraux. Alors depuis, à chaque élection, je vais "à la pêche". Non pas que je me désintéresse de la vie de notre pays, mais parce que je ne fais confiance à aucun des hommes (ou femmes) politique qui se présentent. . Depuis que Chirac a instauré le quinquennat et les législatives dans la foulée, l'Assemblée Nationale est à l'image des présidentielles. C'est devenu une assemblée totalement voué aux volontés du président. Elle ne représente plus l'expression du peuple Or, élections après élections, le parti des abstentionnistes augmente Tout président élu aurait tort d'ignorer ce message car les abstentionnistes, (premier parti de France) se retrouveront dans la rue lors des manifestations qui deviennent inéluctables.Et cela risque de faire du monde.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]