Emmanuel Macron pris en flagrant délit de plagiat ?

Emmanuel Macron pris en flagrant délit de plagiat ? ©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 03 juin 2017 à 20h42

"Sur le climat, il n'y a pas de plan B. Car il n'y a pas de planète B".

Avec le "Make our planet great again", c'est la petite phrase d'Emmanuel Macron qui a fait le buzz ce jeudi 1er juin juste après la décision de Donald Trump de quitter l'Accord de Paris. Un discours très efficace du président français salué par les observateurs pour sa clarté et son sens de la formule. Mais il y a un mais, car l'histoire du "plan B" est loin d'être une invention Macron. Le chef de l'Etat n'a jamais revendiqué la paternité de cette phrase choc, et à juste titre. Plusieurs hommes politiques l'ont déjà utilisée pour sauver la planète, comme le note le site de 20 Minutes. Il y a trois ans, c'est le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon qui avait déclaré "Il n'y a pas de plan B car il n'y a pas de planète B" lors d'un discours sur le climat à New York. Une expression qui devient habituelle dans sa bouche et qui finit par traverser les frontières.



C'est en marge de la Cop 21 en 2015 que les Français avaient découvert pour la première fois cette expression dans la bouche de Laurent Fabius lors d'une interview accordée à BFMTV. Il avait pris soin de préciser que Ban Ki-moon en était l'auteur. Une politesse avec laquelle ne s'est pas encombré Emmanuel Macron.
 
174 commentaires - Emmanuel Macron pris en flagrant délit de plagiat ?
  • La CSG qu'il veut augmenter va toucher tous les petits revenus inférieurs à 1200 €/mois (seuil de pauvreté) qui vont perdre 250 €/an et va augmenter les revenus plus élevés.
    Le problème c'est que les petits revenus dépensent tout car ils ne peuvent faire autrement, donc leur consommation va baisser.
    Les hauts revenus ne dépensent pas tout et épargnent, c'est une manne pour la finance.
    Le résultat c'est une baisse de consommation de 20 milliards/an, cherchez l'erreur.
    Forte baisse de la consommation = baisse de la production = augmentation du chômage.

  • La CSG qu'il veut augmenter va toucher tous les petits revenus inférieurs à 1200 €/mois (seuil de pauvreté) qui vont perdre 250 €/an et va augmenter les revenus plus élevés.
    Le problème c'est que les petits revenus dépensent tout car ils ne peuvent faire autrement, donc leur consommation va baisser.
    Les hauts revenus ne dépensent pas tout et épargnent, c'est une manne pour la finance.
    Le résultat c'est une baisse de consommation de 20 milliards/an, cherchez l'erreur.
    Forte baisse de la consommation = baisse de la production = augmentation du chômage.

    Non, c'est le contraire, c'est au-dessus de 1200 €.

    à Daulo

    Il n'empêche qu'à 1200 €/mois on est sous le seuil de pauvreté pour une famille avec 2 enfants, donc des pauvres seront touchés.

  • avatar
    c_t_a_c  (privé) -

    Lire à longueur de journée dans des journaux papiers ou numériques des articles qui ne sont en fait que des " copier coller" de dépêches d'agences de presse, est ce du plagiat???

  • avatar
    c_t_a_c  (privé) -

    99,99% des réactions ici publiées sont des plagiats, et alors!! Lorsqu'une phrase exprime de manière claire une idée, pourquoi ne pa la reprendre?

  • on va vite ce rendre compte ,que macron a berné tous les français sauf les patrons

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]