Emmanuel Macron : Laurence Haïm rejoint son équipe de campagne

Emmanuel Macron : Laurence Haïm rejoint son équipe de campagne
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 11 janvier 2017 à 14h30

L'équipe de campagne d'Emmanuel Macron accueille une nouvelle venue, et pas n'importe qui : la journaliste Laurence Haïm. La correspondante à Washington de Canal + et d'ITELE a confirmé l'information du Monde sur son compte Twitter se disant "ravie de rejoindre Emmanuel Macron et son équipe".



Mais cette nouvelle n'a pas manqué de faire réagir la classe politique. Sur son compte Twitter, le maire de Béziers, Robert Ménard, s'est empressé de commenter l'information, dénonçant "les rapports incestueux presse-politique au grand jour". Laurence Haïm n'est pas la seule à rejoindre l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron. Le Monde annonce également l'arrivée imminente d'un renfort de poids, l'économiste Jean Pisani-Ferry.

 
240 commentaires - Emmanuel Macron : Laurence Haïm rejoint son équipe de campagne
  • Ce n'est pas la " créme " qui rejoint macron....jean paul huchon , haim ,.....ect....ces recrues n'ont jamais fait des etincelles dans leur vie.....

  • les soutiens viennent de partout, c'est la preuve "qu'en marche" çà marche..
    la France et les français sont derrière vous... :-)

  • Macron, c'est bien cet ancien ministre que ses copains de Bercy ont soupçonné d'avoir tenté de dissimuler une partie du patrimoine de son épouse pour ne pas payer l'ISF? Le fait même de l'avoir pensé, à son poste, est disqualifiant. Par ailleurs, Il devrait aussi relire le jugement du Tribunal de Police d'Hayange- 14/02/1979- qui fait référence à Boukovsky : "tant que les gens n'auront pas appris à exiger ce qui leur revient de droit, aucune révolution ne les libérera. Et quand ils l'auront appris, plus ne sera besoin de révolution". Et pour avoir une vision plus conforme à la vraie vie, il peut aussi, dans la foulée, relire les jugements du Président Magnaud -1904- Hélas, certaines situations décrites sont toujours d'actualité. A gauche toute.

  • Macron, c'est bien cet ancien ministre qui avait été soupçonné par ses anciens collègues de Bercy d'avoir tenté de dissimuler une partie du patrimoine de Mme pour échapper à l'ISF? Le fait, qu'avec sa fonction il puisse simplement penser à optimiser, le disqualifie! Et par ailleurs, il devrait relire le jugement du Tribunal d'Hayange-14/02/1979- qui fait référence à Boukovsky -" tant que les gens n'auront pas appris à exiger ce qui leur revient de droit, aucune révolution ne les libérera. Et quand ils l'auront appris, plus ne sera besoin de révolution". Dans la foulée, et pour améliorer sa vision des classes populaires, il devrait relire les jugements du Président Magnaud - 1904. Bonne lecture et à gauche toute, la vraie.

    cette gauche est un beau rêve, je vous l'accorde.
    mais aux responsabilités, il n'est plus permis de rêver.

    A roland59 - Macron aux responsabilités c'est la caste des nantis, des prétendus dominants, du medef, du cac40, de l'Ena, et des égoïsmes, qui sera aux manettes. Ce ne sera pas un rêve mais un cauchemar pour les employés et les ouvriers. Du Fillon en jeune, mais avec de vieilles idées, héritées aussi du 19° siècle et du patronat de droit divin. Non merci.

    on peut être "révolutionnaire" et inverser les rôles..
    on met les représentants des employés et ouvriers aux manettes pour éviter le "cauchemar"... évidemment, les énarques, les prétendus dominants, les banquiers, les investisseurs... etc... n'interviennent plus... faut être fairplay..
    on attend un peu (pas trop au cas ou) puis on regarde les situations et les résultats associés...
    si tout est bon, c'est super sans être un rêve... :-)
    mais alors, pourquoi çà n'existe nulle part... tout simplement parce que çà ne marche pas comme cela, ce serait trop facile et trop beau... et vous savez aussi bien que moi que le trop est l'ennemi du bien... :-) c'est ainsi.

    A roland59 - Révolution, c'est faire un tour complet. C'est ce que fait Macron. Il reprend des vieilles recettes du 19° siècle, les ripoline, et veut nous faire croire à des perles de la pensée nouvelle. Il a participé à la casse du sens même du mot métier, en prônant l'ubérisation de tous et de chacun. en étant favorable, avec Gattaz, à la Loi dite Travail. Son rêve, nous transformer tous en indépendants, dociles, car complètement dépendants des employeurs réels. Une nouvelle race d'esclaves. Et ce n'est pas le trop, mais le mieux, qui est l'ennemi du bien. Et là, seulement, je vous rejoins, trop de Macron, c'est...trop! Quel est son bilan? Négatif.

  • La gauche avec Hollande avait pourtant eu un bon début, en 2012! Mais hélas, le Président eau tiède s'est vite laissé dominer par les chantres du libéralisme, des velléitaires, n'a pas tenu ses promesses, et a laissé faire des serviteurs du capital, du medef, des banques, etc...D'où l'ubérisation de grands secteurs d'activités, la casse des acquis et des métiers, la Loi Gattaz-Macron, les coupes claires dans les services, y compris de santé, mais une grande clémence pour les fraudeurs fiscaux même pas envoyés en Justice par le verrou de Bercy. Mieux traités qu'un voleur de vélo. Car les 5 milliards récupérés à grand coup de trompette ne sont que miettes à côtés des 85 milliards cachés. Il faut revenir à des fondamentaux. Vous devriez relire les jugements du Président Magnaud - certains sont hélas encore d'actualité. A gauche toute.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]