Emmanuel Macron : l'attitude dérangeante de ses conseillers

Emmanuel Macron : l'attitude dérangeante de ses conseillers ©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 15 juin 2017 à 19h50

Y'aurait-il panique à l'Elysée, quelques jours après l'excellent coup de communication de l'image montrant le président répondre lui-même au standard ? Le Monde a enquêté sur la garde rapprochée du chef de l'Etat qui commencerait de plus en plus à agacer. Sylvain Fort, Stéphane Séjourné, Jean-Marie Girier, Julien Denormandie, Sibeth Ndiaye, et le candidat aux législatives Benjamin Griveaux resteraient groupés au quatrième étage du château.

Et leur influence commencerait à déranger. Certains les appelleraient même "Les mormons". Il n'y a qu'Ismaël Emelien qui a repris l'ancien bureau d'Emmanuel Macron, du temps où il était secrétaire général de l'Elysée.



Mais ce climat de tension décrit par Le Monde autour du président ne date pas d'hier. "Les Macron boys avaient pris un melon énorme, nous n'étions déjà plus dans leurs radars", notait un responsable du PS à l'issue de la cérémonie d'investiture. "Macron et sa petite équipe ont coupé tous les liens anciens. Le président fonctionne en cercle très fermé, voit peu de gens. Et ses très proches ont la culture du secret", commente dans Le Monde un ancien visiteur du président au sujet du "commando".

 
365 commentaires - Emmanuel Macron : l'attitude dérangeante de ses conseillers
  • Ses conseillers se croiraient-ils sortis de la cuisse de Jupiter ?

  • je pense que ces messieurs risquent fort de déchanter d'ici 2 a 3ans , délai selon moi dans lequel en marche va imploser . a la gauche démocratique de mettre a profit ce temps là pour se reconstruire une vraie vision pourquoi pas recentrée sur les orientations exprimées par le conseil national de la résistance en leur temps ....ce n'est pas s ivieux...en tout cas bien moins que le libéralisme et le marxisme et c'est une vraie vision .

  • Allez circuler y à rien à voir...on est plus dans les années 40 et le monde d'aujourd'hui n'est plus le même.Sauf qu'en France,un quart des Français ont voté au 1er tour pour un ROI et le ROI est là maintenant avec toute sa basse cour.....À quand le nouveau PALAIS avec la laine des moutons aujourd'hui à prix d'or....Au fait la bourse n'a pas réagi en HAUSSE..bizarre car le ROI EST UN ANCIEN BANQUIER...Les affaires n'ont pas confiance au ROI....AU partir de lundi sa va faire mal..que fait le capitaine HULOT,il prépare les Taxes Écologique. .en plus de la flatz tax qui va tomber avant la fin de l'année...assurances vie,PEA....Président et Assemblée élu article défaut Mrs Collomb,Castaner, Griveaux et Ferrand..vive la France....

  • Juste une citation du Général de Gaulle sur la monnaie :" la solidité de celle-ci mesure la réalité et l'efficacité de l'économie d'un pays. Elle est à l'intérieur la condition essentielle de l'honnêteté des rapports, de la modération des désirs, de la sérénité des destins, de l'ordre moral et social " .

    Il est déjà trop tard, en allant voter dimanche, pour changer quoi que ce soit du destin de notre pays pour les mois ou trimestres à venir. Nous avons la droite la plus imbécile du monde qui s'allie avec son ennemi de toujours au lieu de le faire avec un membre de sa famille.

    Comme en 1870-1871, en 1914 et 1939 1940 nous allons devoir payer lourdement les fautes de non dirigeants politiques depuis 1973, début de tout : endettement, chômage puis immigration massive. Le peuple, lui s'est laissé distraire, s'adonnant au jeu et au jeux d'argent, à la fête et à la quête non religieuse. En somme, les élus corrompus sont élus par leurs semblables. C'est pour cela que ça dure depuis si longtemps ! Ils le savent, surtout les socialistes, experts en corruption de l'âme.

    L'endettement a connu une progression exponentielle de 1973 à l'entée de l'euro et quasi verticale depuis 10 ans. La France est un vaisseau sans pilote ni poste de pilotage. C'est ainsi que partit l'efficacité de notre économie et qu'arrivèrent les maux que nous connaissons : avidité, inquiétude du lendemain, désordre social et moral. D'ailleurs, nous avons quatre fois plus de psychiatres (15.000) qu'en 1973 pour soigner 1, 1 millions de patients dans les hôpitaux et 1,2 millions en consultations privées, dont 432.000 enfants et adolescents, soit une progression de 56% en 10 ans.
    Que sera demain ? Beaucoup de turbulences pour 2018 ! Espérons que le président élu par défaut sera plus solide et courageux que la pauvre NKM qui a été jetée à terre par une gifle de sa propre main, puis secourue par la cellule psychologique d'un hôpital. Eh ben, nous sommes gouvernés suivant le principe de l'égalité, celle de la faiblesse.

    bien dit, d'accord avec vous.

    tout a fait d'accord avec vous

    Vous avez bien expliqué la situation mais je ne pense pas que certains internautes vont comprendre. Depuis pas mal d'années les différents politiciens en ont bien profité du système il aura fallu une crise sociale et économique pour que de tels faits soient dénoncé il faudra beaucoup de courage au gouvernement pour changer la situation car la moitié des français ont baissé les bras

  • C'est comme cela qu'il va réussir, cela change d'une équipe qui tire à hue et à dia

    Espérons que nous n'allons pas vers une trumponisation de l'Elysée.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]