Élection : l'inquiétante note secrète de la DGSI

Élection : l'inquiétante note secrète de la DGSI©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 22 avril 2017 à 11h56

Les services de renseignement craignent pour la sécurité de l'élection présidentielle française. Dans une note qu'a pu consulter Le Parisien, la DGSI et la Direction centrale de la sécurité publique (DCSP) pointent les risques qui planent sur l'élection, dont les deux tours se tiendront les 23 avril et 7 mai.

Trois jours après l'attentat qui a frappé les Champs-Elysées et coûté la vie à un policier, la menace terroriste est évidement soulignée par la DGSI, rapporte le Parisien dans son édition du 22 avril.

Elle est considérée comme "constante et prégnante". L'organisation Etat islamique n'a jamais caché son intention de nuire à l'élection présidentielle française et ses appels à déstabiliser la campagne et le scrutin sont pris au sérieux par les services de renseignement.
Mais les menaces terroristes ne sont pas les seules.

La DGSI et la DCSP craignent également des violences urbaines, qui pourraient avoir lieu à l'annonce des résultats, dans les grandes villes et dans les quartiers sensibles. Les autorités craignent que des manifestations de "certaines catégories socio-professionnelles", comme les agriculteurs, le personnel hospitalier ou les étudiants, ne tournent mal. Des actions violentes de groupuscules d'extrême gauche ou d'extrême droite seraient également à craindre. C'est en cas de second tour entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon que les policiers seraient le plus inquiets.

Pour éviter les troubles à l'ordre public, la note préconise un renforcement des dispositifs de sécurité. "La présence policière durant l'ouverture des bureaux de vote est indispensable", soulignent les auteurs du rapport. Un haut fonctionnaire confirme au Parisien que cette mesure sera bien effective, et que "des permanences judiciaires vont également être mises sur pied afin de gérer des gardes à vue en cas d'interpellations lors de rassemblements ou de manifestations".

 
332 commentaires - Élection : l'inquiétante note secrète de la DGSI
  • Si, le Parisien a accès aux notes secrètes de la DGSI on voit bien là la compétence de nos gouvernants: que ce soit en matière de terrorisme (police), de secret de l''instruction (justice), etc,;; les secrets sont affichés sur les places publiques... on peut ainsi apprécier la responsabilité extrême des gens qui nous gouvernent. bref.. le b....l

  • Vous vous rappelez Coluche sur les rencontres secrètes et bien c'est pareil pour les notes : " On s'autorise à penser dans les milieux autorisés etc....."
    Encore une manipulation de l'opinion , faites attention si vous êtes assez idiots pour voter Marine ou Mélenchon , ne vous inquiétez pas nous serons mêmes très c... cette fois mais surtout nous ne serons plus manipulé(e)s par de telles tentatives

    je suis un idiot , trublion22

    moi aussi troublion socialo

  • si MACRON ET SA TROUPE ....
    a la liste des 6 millions d abonnés c est que les hakers térroristes ect... aussi !!

  • Allo, ici, c’est Emmanuel Macron ! Un appel adressé à 6 millions d’abonnés !!
    Qui lui a donné la liste des abonnés ??? SFR LA HONTE !!
    c est celà la politique aller "Harceler' les gens chez eux et founissant un munero de teleh ....

    a quoi sert bloctel.gouv?

  • L’élection d'un président extrémiste ne peut qu'engendrer des réactions extrémistes et ici bon nombre semblent avoir oubliés les skinhead au crane rasé et rangers que le FN peine a garder sous le tapis pendant cette campagne avec les identitaires le GUD dissous mais très actif dans les facs, le RED et Occident en sommeil...coté extrême gauche ce n'est pas mieux avec les ultras ...mais comme leurs 2 chefs favoris dans les sondages leur avaient donné des consignes impératives de calme il ne c'est rien passé sauf cette mini manif de l'ultra gauche hier

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]