Édouard Philippe se revendique "homme de droite"

Édouard Philippe se revendique

Le Premier ministre français Edouard Philippe à Matignon à Paris, le 15 mai 2017

A lire aussi

AFP, publié le lundi 15 mai 2017 à 17h18

Gouvernement: Edouard Philippe se revendique "homme de droite" lors de la passation de pouvoirs

Le nouveau Premier ministre Édouard Philippe a revendiqué lundi être un "homme de droite", soucieux avant tout de "l'intérêt général", tout comme l'a été "l'homme de gauche" Bernard Cazeneuve, son prédécesseur à Matignon.

"Vous avez dit que vous étiez un homme de gauche (...) Il se trouve que je suis moi-même un homme de droite (...). Comme vous, je sais (...) que l'intérêt général doit guider l'engagement des élus, l'engagement des agents de l'État et, d'une certaine façon, l'engagement de nos concitoyens", a-t-il déclaré au côté de M. Cazeneuve, dans la cour de Matignon, lors de la passation de pouvoirs.

"Je voudrais (...) vous dire, M. le Premier ministre, combien vous avez constitué un exemple, au-delà de désaccords qu'il nous est arrivé de formuler, mais un exemple de caractère", a poursuivi M. Philippe, rendant un hommage appuyé à M. Cazeneuve.


"Les six mois que vous venez de passer à diriger l'action gouvernementale à Matignon constituent le point d'orgue d'un parcours ministériel (...), depuis mai 2012, assez exceptionnel. Au milieu des négociations européennes, puis de la machinerie budgétaire, au cœur des défis pour la sécurité de nos compatriotes (...) puis ici, vous avez (...) souhaité servir l'État", a dit le nouveau chef du gouvernement, au début de sa courte allocution.

Rappelant que tous deux ont été "maires de villes portuaires et de villes normandes", M. Philippe a souligné avec humour que "les Normands sont certes violemment modérés, ils sont aussi parfois conquérants, et vous êtes complètement normand, et moi aussi". M. Cazeneuve avait auparavant mis en exergue leurs origines normandes et cité Alexis de Tocqueville au sujet des Normands "violemment modérés".

 
52 commentaires - Édouard Philippe se revendique "homme de droite"
  • Voilà la droite et la gauche rassemblées et nous les dindons de la farce.

  • Ca y est j'ai acheté de bonnes chaussure . Parce que nous allons devoir marcher et marcher encore. Pas d'écologie , pas d'amélioration des salaires . plus anti social on ne fait pas mieux . Je vous l'avais dit que Macron est un imposteur, et on est loin d'avoir tout vu. Il nous reste qu'a bien voter aux législatives et à se battre contre tous ces affairistes.

  • Comme quoi l'UMPS existe. Aujoud'hui, nous l'avons rencontré.

  • C'est un ancien de science po et un enarque, pour lui gauche ou droite c'est la même chose. Ce qui compte c'est la place!

  • je tombe régulièrement sur une pub concernant une soit disant voyante Muriel Guéant avec un article signé d'une journaliste Natasha Polenski daté d'aout 2015 : attention arnaque; elle vous demande 1 euro mais en réalité vous êtes débités de 54 euros;
    bien sûr mon laiüs n'a rien à voir avec Mélenchon , mais je ne savais pas comment faire pour prévenir les internautes qui se laisseraient tenter !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]