Édouard Philippe promet une baisse des prélèvements obligatoires "d'environ 7 milliards d'euros" en 2018

Édouard Philippe promet une baisse des prélèvements obligatoires ©Capture vidéo
A lire aussi

Source Le HuffPost, publié le samedi 08 juillet 2017 à 20h50

Les prélèvements obligatoires baisseront "d'environ 7 milliards d'euros" en 2018, a annoncé samedi le Premier ministre Édouard Philippe lors de la convention de la République en marche à Paris, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de l'article. "Ça passera par une maîtrise des dépenses et ça passera par la mise en œuvre, dès le vote de la loi de finances 2018, des engagements du président de la République, dans la cohérence, dans la durée", a ajouté M. Philippe.



Mardi, lors de sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée nationale, le chef du gouvernement avait promis que "les prélèvements obligatoires baisseront de 20 milliards d'euros d'ici 2022", jugeant que "la France ne peut demeurer à la fois la championne de la dépense publique et la championne des impôts". Il avait aussi annoncé une baisse de la dépense publique "ambitieuse" et le report à 2019 de plusieurs réformes fiscales clé pour contenir le déficit public à 3% du PIB, en 2017 comme en 2018.

 
285 commentaires - Édouard Philippe promet une baisse des prélèvements obligatoires "d'environ 7 milliards d'euros" en 2018
  • A tous ceux qui prône la disparition des espèces monétaires, posez-vous la
    question de savoir "à qui appartiendra l'argent et surtout qui en aura le contrôle"?
    N'oubliez pas que toutes les opérations électroniques sont susceptibles d'être "supervisées", et de là , adieu à toute(s) liberté(s). Sans compter les risques de bug(s) et de piratages et j'en passe...

  • Mais vous n'avez pas encore compris que tous les politiques sont des menteurs

  • Si la csg n'est pas un prélèvement obligatoire, que l'on nous explique ce qu'est un prélèvement obligatoire.

  • On y est, des promesses qui ne seront pas tenues, demain, on rase gratis!

  • Bonne nouvelle car si je comprends bien, la CSG des retraités comme les autres prélèvements obligatoires, ne fait pas partie des prélèvements obligatoires. Elle ne sera donc pas comme prévu, majorée de 1,7 % comme l'avait annoncé le Président de la République.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]