DIRECT. Législatives : En Marche! dévoile ses candidats

DIRECT. Législatives : En Marche! dévoile ses candidats©Capture BFMTV
A lire aussi

Source BFMTV, publié le jeudi 11 mai 2017 à 13h15

Le parti du président fraîchement élu présente ce jeudi 450 candidats étiquetés REM (La République en marche), au lieu de 577, pour les élections législatives des 11 et 18 juin. La faute à des demandes d'investitures de dernière minute, dont celle de l'ancien Premier ministre Manuel Valls.



Il reste donc 127 candidats à investir pour le 19 mai, date limite. Il faut dire que des vocations tardives, qui se sont fait connaître au lendemain de l'élection d'Emmanuel Macron, imposent à La République en Marche de poursuivre l'étude des candidats.
Première d'entre elles, celle de Manuel Valls, dévoilée mardi, qui met le parti dans une situation délicate. Ses ténors ont toutefois affiché une position claire : pas de traitement de faveur. L'ancien Premier ministre devra suivre la procédure comme tout le monde en remplissant le formulaire en ligne. Et pour l'heure, ce dernier ne remplirait "pas les critères d'acceptation", selon Jean-Paul Delevoye, le président de la commission nationale d'investiture du parti.

 
85 commentaires - DIRECT. Législatives : En Marche! dévoile ses candidats
  • avatar
    Antidote1er  (privé) -

    D'anciens députés socialistes, des Modem recyclés, des novices en politique...
    Etait-il urgent de tout changer pour que rien ne change vraiment ? Et au final, combien d'élus ?

  • le quinquennat de Macron commence par des magouilles et des reniements. Valls n'est pas investi par lui, mais il n'y aura pas de candidat en Marche contre lui = magouilles. Macron se disait contre le "système" et utilise les mêmes magouilles que le système !!!

  • Doit y avoir une espèce de marchandage dans les couloirs que c'est pas possible . Pour moi , Vals , n'a rien a faire dans ce nouveau parti : trop psychorigide d'un côté et tordu de l'autre . Bref , la France doit changer sa façon de gouverner , et cela ne va pas être facile , vu que tout les partis, avec les syndicats et les associations , vont tout faire pour mettre les batons dans les roues du nouveau gouvernements , et l'empêcher d'avancer ou de faire quelque chose bien , rien que pour enquiquiner (je reste poli) ceux qui n'ont pas voté pour eux au 1er tour et ainsi continuer l'immobilisme avec sa descente aux enfers .

  • pas d'inquiétude ils vont le prendre ainsi que le foll

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]