Délinquance: Macron propose une "injonction" d'interdiction de certaines zones

Délinquance: Macron propose une

Emmanuel Macron (C) lors d'une visite dans un commissariat de police de Carpentras, le 17 février 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 17 février 2017 à 22h22

Délinquance: Emmanuel Macron propose de confier à la police un "pouvoir d'injonction d'interdiction du territoire"

Emmanuel Macron a proposé jeudi de confier à la police un "pouvoir d'injonction d'interdiction du territoire" afin de combattre les délinquants dans les quartiers, en interdisant avec le contrôle du juge à certaines personnes de se rendre dans certaines rues ou secteurs. 

La mesure figure dans le programme présenté par le candidat à la présidentielle, jeudi à Carpentras. 

"Je veux que la police ait les moyens de faire cesser rapidement les actes d'incivilités qui empoisonnent la vie quotidienne des Français: les dégradations d'immeubles, les menaces, les intimidations", a-t-il affirmé.

"Lorsque des jeunes, ou moins jeunes, intimident, sèment la terreur et empêchent par exemple à des femmes de s'asseoir à une terrasse d'un café, lorsque les jeunes organisent un trafic au pied d'un immeuble, il est très difficile de les sanctionner pour les forces de l'ordre".

"Je proposerai que les policiers puissent délivrer des injonctions, sous le contrôle du juge de la liberté, interdisant à un individu de fréquenter le quartier, la rue, le groupe d'immeubles où il a l'habitude de commettre ses incivilités", a-t-il ajouté.

Ce "pouvoir nouveau", "tout à fait conforme à nos lois et à la Constitution", nécessitera "un aménagement de la procédure pénale", en clair une loi votée par le Parlement.

Selon l'entourage de M. Macron, le juge des libertés sera saisi par la police "via le procureur", avec une mesure d'injonction qui vise notamment les "points de deal".

Cela peut concerner "la place, la rue entre tel ou tel numéro" mais "il faut bien que les gens habitent quelque part" quand les jeunes habitent la commune.

Le Front national propose dans son programme une mesure similaire, "l'injonction civile d'éloignement".


Pour les infractions "simples" comme "le vol à l'étalage ou l'usage de cannabis", Emmanuel Macron a également dit vouloir "développer des circuits courts de sanction": en cas d'interpellation par un policier sur la voie publique, "l'individu devra être sanctionné immédiatement", notamment via des amendes "d'au moins 100 euros".

 
89 commentaires - Délinquance: Macron propose une "injonction" d'interdiction de certaines zones
  • C'est comme "pisser dans un violon".

  • La solution ne serait pas plutôt de commencer par le début. Suppression du droit du seul. la nationalité Française se mérite.
    Sanctions exemplaires et retour au pays pour les uns. Travaux d'intérêts généraux pour les autres.
    Arrêter de culpabiliser sans cesse nos force de l'ordre. Un contrôle d'identité ne pose pas de problème aux citoyens lambda
    Si vous voulez remettre la France en ordre il va falloir être un peu plus énergique que ça. Oublier le politiquement correcte au profit de l'efficacité. Et aussi faire le ménage dans la justice (pseudo justice).
    Vous savez faire (pour prendre de l'argent aux Français) radars PV retrait de point caméra policiers (pas de manque d'effectif pour ça.) Vous pouvez avoir des idées (bonnes et juste c'est une autre histoire)

  • lui n'a rien dans sa besace, alors il pique les idées aux autres pour faire de l'électoralisme, en faisant croire que l'idée vient de lui.

  • Macron , c'est un petit Prétentieux imbu de sa personne qui ne fait que piquer les idées aux autres et ensuite essaye de faire croire qu'elles sont siennes
    Un véritable danger pour la France , un personnage à renvoyer dans l'oubli de son poste de bureaucrate aux services des nantis que sont les banques
    Ca nous fera des vacances

  • Macron est un piège , il est de droite et de gauche c'est un leurre un appât mis en place par les partis eux même , en cas de déroute de ceux ci . Les partis droite comme gauche s'éclatent et iront chez lui après aux législatives. Les jeunes sont stupidement attirés vers lui Mais vous les anciens vous n'en avaient pas déjà assez vu des Macrons a chaque élections réfléchissez et votez en conséquence . IL est temps ne soyez pas dupe une fois de plus

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]