Défilé anti-Macron : les Insoumis en marche

Défilé anti-Macron : les Insoumis en marche©CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le dimanche 24 septembre 2017 à 00h28

Jean-Luc Mélenchon voulait rassembler autour de sa seule France insoumise. Ce samedi 23 septembre, place de la Bastille (Paris), il a en partie réussi son pari. Au-delà des ordonnances et de la réforme du Code du travail, celui-ci, qui se dit premier opposant à Emmanuel Macron pense déjà à l'étape suivante. "Ce qui peut être à l'ordre du jour, c'est si on appelait tous ensemble à faire, une fois, une très grande démonstration de force. Je le souhaite", a déclaré le leader de la France insoumise.  

Vers un défilé de très grande ampleur ? 
Tout le monde n'a pas accepté de défiler derrière la barrière de Jean-Luc Mélenchon. Le NPA d'Olivier Besancenot était malgré tout sur le terrain. "On est là pour marcher contre les ordonnances, contre Macron, pas pour servir…

Lire la suite sur Franceinfo

 
5 commentaires - Défilé anti-Macron : les Insoumis en marche
  • C'etait un defilé anti Macron , mais pas sur qu'il n'y avait que les insoumis .

  • Comment un député de la république peut-il se comporter ainsi, et appeler à l' insurrection

    Monsieur, un peu de respect de la France, de l'image que vous devez laisser paraître, de la république.

    Si la dictature est votre ligne de conduite allez rejoindre Mr Maduro et laissez notre France tranquille

  • ils n ont pas honte de critiquer celui a qui ils ont donné leur voix ?

    Seulement 24,01 % d'électeurs ont donné leurs Voix à Macron au 1er tour,
    Macron n'a été élu au second tour que par défaut et peur du FN !
    Il est normal qu'aujourd'hui, tous ceux qui n'ont pas voulu de lui expriment leur mécontentement des ordonnances actuelles et à venir,craignant pour leur avenir, celui de leurs enfants et de leurs aînés !
    Et pour cela, à l'heure actuelle, il n'y a que la rue....!

  • les insoumis en marche ah bon alors qu'ils rejoignent la REM ils vont leur apprendre à marcher droit car pour le moment ils tournent en rond au son du grand blablateur

    Enfin ceux qui marchent droit pour le moment c'est plutôt ceux qui acceptent des ordonnances qui vont plonger de nombreux citoyens dans le chômage, la précarité et la pauvreté !
    Alors c'est l'heure d'aller dans la rue pour refuser ce désastre annoncé !

  • Impérativement il faut maintenant que le peuple aussi, se mette résolument En Marche.
    Comment expliquer les mouvements sociaux récurrents ?
    Il y a des explications. Les spécialistes du changement social s'accordent à dire,
    qu'on ne réforme pas la société par décret. C'est donc d'abord un problème de méthode,
    et de conditions dans lesquelles ces réformes sont réalisées.
    Souvent, cela se passe dans l'urgence, ce qui est mal perçu.
    Dans le cas des ordonnances réformant le Code du travail,
    l'objectif affiché est certes d'aller vite. Mais on reproduit ce schéma problématique de,
    réforme par le haut : une concertation expresse au sommet de l'Etat.
    Rien n'est public et les textes ne passent pas par le Parlement,
    qui est pourtant le lieu du débat démocratique.
    En menant des concertations segmentées par domaine, et rien n'a filtré ?
    Maintenant la rue doit en dire son mot puisqu'elle est la dernière à qui l'on demande.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]