"Dédiabolisation" du FN : "il restera toujours un problème, c'est le nom Le Pen"

"Dédiabolisation" du FN : "il restera toujours un problème, c'est le nom Le Pen" ©L'Opinion
A lire aussi

L'Opinion, publié le mardi 17 janvier 2017 à 12h31

Dans un documentaire sur Marine Le Pen diffusé sur France 3 lundi soir, Marion Maréchal-Le Pen a estimé que le nom "Le Pen est aussi diabolisé que le nom Front national".
"Marine Le Pen, la dernière marche ?", tel était le nom du documentaire diffusé lundi soir sur France 3 . Consacré à l'ascension de Marine Le Pen et à la pluralité des lignes à l'intérieur du parti, il a aussi été question de "dédiabolisation", une grande interrogation au FN.

Et parmi les questions posées dans ce documentaire : "la marque FN est-elle un obstacle à l'accession au pouvoir ?"



Interrogé, Florian Philippot pense que "c'est une question qui peut se poser. Bien sûr. On connaît tous des gens aussi qui nous disent : "Front national, rien que ces deux mots mis ensemble me font peur". On en connaît. On en connaît aussi qui sont très attachés à ce nom-là".

Mais pour Marion Maréchal-Le Pen : "Mais il restera toujours un problème, c'est le nom Le Pen. Parce que Marine Le Pen présidente du parti des fleurs, ce sera toujours Marine Le Pen et je serai toujours Marion Maréchal-Le Pen. Avec ce raisonnement là, on peut aussi considérer que le nom Le Pen est aussi diabolisé que le nom Front national".
 
135 commentaires - "Dédiabolisation" du FN : "il restera toujours un problème, c'est le nom Le Pen"
  • Le nom de Le Pen est porté par plusieurs centaines de Français sans pour autant qu'ils fassent partie du Front National.

  • je pense surtout qu aux fn il y a certaines personnes qui "rêvent" d un autre temps !!!! et ça c est a cause de l idéologie créée par JMLP et ses déclarations mais le nom de famille ? c est pas parcequ il y a un malade dans une famille que toute la famille l est !!

    C'est bien vu! Le Vieux est inaudible en 2017 et avant peu de gens Le prenait au sérieux. Ca restera un agitateur et un troublion. Rien d'autre et il n'a jamais voulu du pouvoir.

  • Remplacer "Front National" par "Mouvement Bleu Marine", la torche tricolore empruntée au parti fasciste italien par une rose bleue sont des leurres. La présence de personnes comme Frédéric Chatillon, Axel Loustau, Nicolas Crochet..., du GUD et autres groupuscules d'extrême-droite autour de Jean-Marine Le Pen le montre.

  • Quand on parle extrémité, il ne faut pas oublié qu'il y a deux cotés........et c’est bien parc que l'extrémisme laxiste entretenu par nos dirigeants de ces trente dernières années (favoritisme, injustice et détournement du bien collectif) a duré, que l'extrémisme radicale à progressé autant.....les gens ne sont pas dupes avant de dire que le FN c'est le mal, il faudrait déjà leur donné le pouvoir pour voir ce qu'il en font (à mon avis pas grand chose de plus que lesautres....)

  • Alors elle, elle ne manque pas de culot, car avant de s' appeler Le Pen elle s'appelle Maréchal, mais Le Pen est plus porteur pour abuser l'armée de moutons qui suivent l'idole du FN.
    MLP copréside le groupe de députés européens d'extrême droite, et elle voudrait nous faire croire que le FN n'est pas d'extrême droite ! Mais de qui se moque t'on ?...

    Bien dit le FN est une petite entreprise familiale...qui permet de faire du cash sur le dos des gogos

    le "mouton" est trop poli pour te répondre, mais toi qui bêle en suivant les politiques du LRPS qui te tondent depuis des années tu doit savoir de quoi tu parles, continue a brouter l'herbe en ne bêlant pas trop fort.

    radical 13
    votre commentaire est parfait

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]