Débat pour la présidentielle: Le Pen dénonce le "vide sidéral" de Macron

Chargement en cours
 Emmanuel Macron lors du débat télévisé du 1er tour de la présidentielle, le 20 mars 2017 à Aubervilliers

Emmanuel Macron lors du débat télévisé du 1er tour de la présidentielle, le 20 mars 2017 à Aubervilliers

1/2
© AFP, Eliot BLONDET, POOL
A lire aussi

AFP, publié le mardi 21 mars 2017 à 02h45

Présidentielle: Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, a accusé Emmanuel Macron, candidat d'"En marche", de "vide absolu, sidéral" sur l'international

Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, a accusé Emmanuel Macron, candidat d'"En marche", de "vide absolu, sidéral" sur l'international, l'ancien ministre pointant en retour les divergences entre eux en la matière, lors du débat lundi soir sur TF1.

"Vous avez un talent fou, vous arrivez à parler sept minutes, je suis incapable de résumer votre pensée, vous n'avez rien dit, c'est le vide absolu, sidéral", a lancé la présidente du FN.

"Je voudrais que les Français s'attachent à vérifier qu'à chaque fois que vous prenez la parole, vous dites un petit peu de ceci un petit peu de cela, et jamais vous ne tranchez, on ne sait pas ce que vous voulez et honnêtement c'est très inquiétant", a encore accusé Mme Le Pen.

"Si vous n'avez pas compris que contrairement à vous je ne veux pas pactiser avec M. Poutine...", a aussitôt répondu M. Macron à l'eurodéputée FN.

"Si vous n'avez pas compris que, contrairement à vous, je veux une politique française forte mais responsable, pas la ruine, pas les dépenses qu'on sait pas financer...", a ajouté l'ancien ministre de l'Economie.

"Si vous n'avez pas compris que, contrairement à vous, je veux une France forte dans l'Europe, que j'assume pleinement, c'est notre grand désaccord", a ajouté M. Macron.

"C'est de pire en pire", a répliqué Mme Le Pen. "C'est juste que je ne suis pas d'accord avec vous", a insisté le candidat "En Marche".

M. Macron, régulièrement interrompu par des "c'est vide" ou "c'est rien" de son adversaire FN, avait auparavant assuré qu'il "défendrait l'indépendance de la France", qu'il "construirait des partenariats structurés avec les Allemands qui doivent partager le fardeau" de l'engagement français au Sahel.

"La priorité de notre politique, ne vous en déplaise, Mme Le Pen, ça sera la sécurité des Français dans la lutte contre Daech, à l'extérieur, à l'intérieur", avait ajouté l'ancien ministre de l'Economie, "loin du chaos, loin de l'insulte" qu'il prête à Mme Le Pen.

M. Macron a aussi pointé le "désaccord qu'il aurait avec certains" candidats présents lundi soir sur le plateau concernant "l'interventionnisme" à l'étranger.

 
66 commentaires - Débat pour la présidentielle: Le Pen dénonce le "vide sidéral" de Macron
  • Bien malin celui qui connait la stratégie de MACRON envers les USA et la RUSSIE.

  • Après s'être faite renvoyée dans ses vingt deux par Macron à chaque fois, elle n'a plus osé l'invectiver, se contentant à la fin de sa petite phrase qui faisait trop préparée (Par Philippot?). Tellement contente qu'à peine sortie de TF1, elle l'a a nouveau récitée devant les micros.

  • Madame Le Pen est libre de sa pensée ce n'est pas pour cela qu'elle pense bien pour la France, mais c'était sans compter la réaction de ce petit roquet, avec ses dents de lapin prêt à mordre. Heureusement que Mr Hamon et Mme Le Pen l'ont fait sortir de ses gonds, autrement , insignifiant ce Monsieur.

  • Certains chefs d'Etat Européens se sont rendu compte de l'inutilité de Le Pen et ne se sont pas donné la peine de la recevoir, telle la première ministre Britannique et Madame Merkel. Apparemment les autres chefs d'Etat n'ont eus aucune velléité de la rencontrer voir même déjà dit qu'ils ne la recevraient pas. Même Trump l'a ignorée lors qu'elle a visité la tour Trump. Si l'international de Le Pen c'est cela, alors c'est triste et elle ferait mieux de se taire.

  • macron a fait son numéro habituel d'équilibriste pour ne déplaire à personne et ratisser le plus largement possible donc c'est obligé d'avoir un discours creux.....

    NON , c'est pas tout à fait cela : Mr MACRON a le droit d'être d'accord tantôt avec quelqu'un, tantôt avec quelqu'un d'autre: cela s'appelle "Savoir écouter " Il sait aussi prendre le meilleur chez chaque orateur.
    Cela s'appelle la "TOLERANCE". Et c'est comme cela qu'il peut arriver à "RASSEMBLER"...vous comprenez ????

    " RASSEMBLER " quoi ? Depuis 20 ans toute la gauche veut se rassembler , mais autour de quoi ? Quel convergence y a t-il entre Robert Hue et NKM ? Si ils ont une convergence : " venez chez nous en pension complète, c'est gratuit " (on s'en fou, c'est les français qui payent )

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]